Cet article date de plus de trois ans.

Trois choses à savoir sur Pierre Agnès, le patron de Quiksilver porté disparu en mer

Le président du groupe Boardriders Inc., qui détient notamment Quiksilver, est porté disparu depuis qu'il est parti seul en mer pour pêcher, mardi matin. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Pierre Agnès, le 17 octobre 2014 à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques).  (IROZ GAIZKA / AFP)

Il reste introuvable. Pierre Agnès, le patron des marques Quiksilver, Roxy et DC Shoes, est toujours porté disparu en mer, mercredi 31 janvier, après près de deux jours de recherches. L'alerte a été donnée mardi, peu après 9 heures, alors que son bateau à moteur venait d'être découvert, vide et retourné, sur une plage de Soorts-Hossegor (Landes). Pierre Agnès était parti seul à bord de ce bateau vers 7h30 ce matin-là, pour aller pêcher. 

Qui est ce dirigeant emblématique, originaire de Capbreton (Landes) et passionné de surf dès sa jeunesse ? Franceinfo vous détaille trois choses à connaître sur cet entrepreneur et champion de surf français.

Un Landais, adepte de pêche et de surf

A 54 ans, Pierre Agnès vit avec ses trois enfants à Capbreton, où il a grandi, rapporte l'AFP. Dans une famille penchant plutôt pour la médecine, selon France 3, le patron de Quiksilver a dès son plus jeune âge montré un intérêt marqué pour l'océan. Depuis des années, il a pour habitude de partir pêcher à l'aube au-dessus du gouf de Capbreton, d'après Sud-Ouest. Le frère de Pierre Agnès est d'ailleurs un pêcheur reconnu de la région. 

Le chef d'entreprise s'est également passionné dès l'adolescence pour le surfAvant la vingtaine, il "développe en lui la conviction inébranlable que cet art de vivre est appelé à un grand avenir", écrit le quotidien régional. Des plages de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) à Lacanau (Gironde), en passant par Seignosse (Landes), Pierre Agnès pratique sans cesse avec ses amis. Il deviendra, au cours des années 1980, "l'un des meilleurs surfeurs français", selon Sud-Ouest

Il a surfé aux Jeux olympiques de 1984

Pierre Agnès passe rapidement au stade de champion. Filmé par France 3 en 1999, il racontait avoir gagné, dans les années 1980, le championnat des Landes et le championnat de France universitaire.

Mais ce n'est pas tout. En 1984, il participe, au sein de l'équipe de France, aux Jeux olympiques de Los Angeles (Etats-Unis), rappelle Sud-Ouest. Et en 1986, alors capitaine de l'équipe de France, il obtient la quatrième place aux championnats du monde de Newquay (Royaume-Uni), précise Le Parisien

La Fédération française de surf l'a elle-même résumé ainsi, selon le journal : Pierre Agnès est un "exemple de réussite à la française qui n'a jamais oublié l'essentiel : ne jamais arrêter de surfer !"

Une carrière entière chez Quiksilver

Le surfeur compte à son actif plus de 30 ans de carrière autour de ce sport, dont une grande partie auprès de la marque australienne Quiksilver. Selon Sud-Ouest, le Landais a démarré en tant que commercial pour les marques Rip Curl et 100% Mambo. Il poursuit rapidement chez Quiksilver, où il est dans un premier temps chef de projet, chargé du design des produits, relate LCI

A 28 ans, le jeune salarié décide de se lancer dans l'entrepreneuriat. Il crée à Capbreton Omareef, une société de combinaisons, lunettes et montres pour le surf, poursuit LCI. En parallèle, il monte une boutique pour les articles Quiksilver, et se diversifie en lançant une agence de voyages pour les passionnés de surf. La société australienne n'est jamais très loin : elle rachètera Omareef au début des années 2000, précisent Les Echos

Pierre Agnès gravit ensuite les échelons au sein de Quiksilver. Nommé président de Quiksilver Europe en 2005, il prend la tête du secteur habillement en 2013, puis devient président de la société en 2014, selon Bloomberg (en anglais). Il en est le PDG depuis le 27 mars 2015. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.