Tour de France : la supériorité de Froome, cause de son impopularité ?

 Sans surprise, le Britannique a remporté ce dimanche 26 juillet, la 105e édition de la Grande Boucle.

Christopher Froome a remporté ce dimanche 26 juillet son deuxième Tour de France.

K-Ways et parapluies... aujujourd'hui, pour suivre l'arrivée du Tour, il fallait être bien équipé. Sur les Champs-Elysées, une couleur domine : le jaune. "Le maillot jaune fait vendre ?", demande le journaliste de France 3 à un vendeur qui répond, catégorique: "Effectivement. Le Tour aussi".

Un Tour éprouvant pour Froome

Lorsque la Sky déboule sur les Champs-Elysées, Christopher Froome en tête, les supporteurs anglais exultent mais regrettent les nombreuses attaques dont le coureur a été victime: "Ce n'est pas très juste ce que l'on a raconté sur Froome. Je pense que son équipe a fait le maximum pour être transparente. Mais c'est très dur, car l'opinion du public est faite", déplore l'un d'eux.

Pendant ce Tour 2015, Froome aura essuyé crachats, insultes, jets d'urine. Ce que juge "scandaleux", un supporter français.

Mais aujourd'hui, l'heure était au triomphe de Froome qui remporte son deuxième Tour après celui de 2013

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Britannique Christopher Froome, le 26 juillet 2015 lors de la dernière étape de la 102e édition du Tour de France.
Le Britannique Christopher Froome, le 26 juillet 2015 lors de la dernière étape de la 102e édition du Tour de France. (ERIC FEFERBERG / AFP)