Tour de France 2016 : une stèle en l'honneur des champions espagnols

Le Tour de France entre dans la 7e étape, ce vendredi 8 juillet. Les coureurs s'attaquent aux Pyrénées. Des routes sur lesquelles se sont illustrés, notamment, des coureurs espagnols.

FRANCE 3

Une stèle a été érigée en l'honneur des champions espagnols du Tour de France. Nous sommes à 1 300m d'altitude, au milieu des nuages, au col pyrénéen du Portillon (Espagne). Une étape mythique de la Grande Boucle. Les touristes s'arrêtent et, souvent, connaissent les noms de ces champions ibériques. "Miguel Indurain, Federico Bahamontes, Luis Ocana, Alberto Contador et Pedro Delgado aussi", énumère Michel, un touriste venu de Limoges.

Ascension mythique

Les passionnés s'en souviennent. Dès 1959, l'Espagne gagne le Tour de France grâce à la ténacité de Federico Bahamontes. Un coureur que les Français découvrent devant leur télévision en noir et blanc. Le Col du Portillon, lui, est resté gravé dans les esprits comme une ascension mythique marquée par les performances de son champion disparu, l'enfant du pays, Louis Ocana. Il a remporté le Tour en 1973.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les cyclistes du Tour de France, lors de la septième étape, longue de 162,5 km entre L\'Isle-Jourdain et le lac de Payolle, le 8 juillet 2016.
Les cyclistes du Tour de France, lors de la septième étape, longue de 162,5 km entre L'Isle-Jourdain et le lac de Payolle, le 8 juillet 2016. (JEFF PACHOUD / AFP)