Cet article date de plus de sept ans.

Tour de France 2016 : une course sous haute surveillance

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Tour de France 2016 : une course sous haute surveillance
Tour de France 2016 : une course sous haute surveillance Tour de France 2016 : une course sous haute surveillance (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

22 000 policiers et une équipe du GIGN sont mobilisés pour cette édition de la Grande boucle, qui part samedi 2 juillet du Mont-Saint-Michel (Manche).

La présentation officielle des 22 équipes en lice dans le Tour de France 2016 se fait à Sainte-Mère-Église (Manche), village emblématique du débarquement. "Trois étapes dans la Manche, c'est du jamais vu", lance un témoin. Mais un peu plus loin, c'est une autre ambiance : le village est quadrillé par les gendarmes. Le Tour de France s'installe trois jours dans la Manche, escorté par 2 000 membres des forces de l'ordre.

Le GIGN est mobilisé

Surveillance en deux roues, à pied, mais aussi à cheval. La Garde républicaine accompagne fidèlement l'épreuve. Les cavaliers peuvent passer là où des voitures ne passent pas forcément, notamment dans la foule. Pour la première fois cette année, le GIGN est même mobilisé. "Mais on reste cool", témoignent deux amoureux du Tour de France. Deux parmi les 12 millions de spectateurs qui verront passer le peloton au bord des routes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.