Poulidor : une partie du patrimoine français

Peter Sagan a remporté la deuxième étape du Tour de France ce dimanche 3 juillet. France 2 revient sur l'histoire d'un des coureurs français emblématiques du Tour : Raymond Poulidor. 

France 2

Peter Sagan a remporté la deuxième étape du Tour de France ce dimanche 3 juillet en devançant un jeune français, Julian Alaphilippe. "Il a 24 ans et incarne la génération montante du cyclisme français. Il est passé tout près de la victoire aujourd'hui pour quelques mètres seulement", explique Grégory Naboulet en direct de Cherbourg (Manche). Il est deuxième du classement général pour son premier Tour de France. Une prestation saluée par son illustre prédécesseur Raymond Poulidor.

Anquetil a les trophées, Poulidor la popularité 

C'est un visage familier, une figure du sport. Raymond Poulidor a quatre fois 20 ans. Il fait partie du patrimoine français. "Je suis pratiquement devenu un nom commun. Il y a un Poulidor de la politique, un Poulidor de la pétanque. Il y a un Poulidor de tout dès qu'il fait deuxième à quoi que ce soit", plaisante celui qui a participé 14 fois au Tour de France. L'histoire de Raymond Poulidor est celle d'un enfant du Limousin, un fils d'agriculteur qui découvre le vélo sans prétention sur les routes de sa région. Poulidor sait qu'il est fait pour pédaler. Professionnel en 1960, il est champion de France en 1961. La France découvre un champion au discours plein d'humilité. Jacques Anquetil lui prend beaucoup de titres dont celui du Tour de France en 1964 à 14 secondes près. Mais si Anquetil a les trophées, Poulidor a la popularité.

Le JT
Les autres sujets du JT