Cet article date de plus de sept ans.

Cyclisme : les amateurs gravissent aussi le mont Ventoux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Cyclisme : les amateurs gravissent aussi le mont Ventoux
Cyclisme : les amateurs gravissent aussi le mont Ventoux Cyclisme : les amateurs gravissent aussi le mont Ventoux (France 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Le mont Ventoux, c'est encore une ascension mythique pour les cyclistes amateurs.

On l'appelle le géant de Provence, le mont Ventoux avec ses antennes météo et son paysage lunaire. C’est une étape mythique du Tour de France. Des touristes du monde entier viennent le défier. C'est le cas d'Adam Rosenberg, un Américain qui a tout prévu : un vélo bien réglé, une très bonne préparation physique, le mont Ventoux, ça ne s'improvise pas.  

"Raccourcir l'étape"

Un père et son fils s’attaquent, tous les deux pour la première fois, à des pentes à 11 degrés pendant 22 km. C'est l'enfer qui commence : 1h45 de souffrance, avant enfin la délivrance. Demain, jeudi 14 juillet, les cyclistes professionnels du Tour de France vont s'approcher du géant mais ils ne pourront pas aller au sommet en raison des conditions météorologiques. "Un vent de 80 km/h souffle actuellement sur le mont Ventoux, ce qui rend extrêmement dangereux une arrivée d'étape, c'est pourquoi les organisateurs ont décidé de raccourcir l'étape de demain. Elle aura lieu à 6 kilomètres de là, plus bas, à l'abri du vent", indique Carol Cuello, journaliste de France 2.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.