Open d'Australie : Tan qualifiée, Kenin et Gauff sorties, Barty et Osaka tranquilles... Ce qu'il faut retenir des matchs du premier jour chez les femmes

Si le premier tour n'a été qu'une formalité pour Naomi Osaka et Ashleigh Barty, les Françaises n'ont pas particulièrement brillé lundi à Melbourne. 

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
La Française Harmony Tan célèbre sa victoire contre la Kazakhstanaise Yulia Putintseva lors du premier tour de l'Open d'Australie, à Melbourne, le 17 janvier 2022. (PAUL CROCK / AFP)

La première journée de l'Open d'Australie n'a pas souri aux Françaises, lundi 17 janvier. Kristina Mladenovic, Fiona Ferro et Diane Parry ont été éliminées dès le premier tour. Seule Harmony Tan s'est qualifiée pour le tour suivant. De son côté, Naomi Osaka, tenante du titre, a facilement remporté son match. Voici ce qu'il faut retenir de la première nuit à Melbourne. 

Premier tour sans difficulté pour Osaka

La tenante du titre, Naomi Osaka, a réussi son entrée en lice à l'Open d'Australie en écartant sans difficulté la Colombienne Camila Osorio (6-3, 6-3). "C'est toujours spécial de revenir ici, j'y ai beaucoup de bons souvenirs. Je me sens bien, certainement grâce au public si accueillant", a déclaré la 14e mondiale.

Après son titre à Melbourne, Naomi Osaka a connu une année 2021 difficile, avouant avoir souffert de dépression. Elle a déclaré forfait avant son 2e tour à Roland-Garros, renoncé à Wimbledon, puis a mis un terme à sa saison après son élimination au 3e tour à l'US Open en septembre. La Japonaise a repris la compétition en janvier au tournoi WTA de Melbourne où elle s'est hissée jusqu'en demi-finale avant de se retirer pour une blessure abdominale. Au prochain tour de l'Open d'Australie, la joueuse de 24 ans affrontera l'Américaine Madison Brengle (54e).

Fiona Ferro chute face à Elina Svitolina 

Fiona Ferro, 101e mondiale, a mené une belle bataille face à l'Ukrainienne Elina Svitolina mais n'a pas créé l'exploit. La Française s'est inclinée, logiquement, face à la 17e mondiale 6-1, 7-6 (7/4).

Passée à côté du premier set avec 14 fautes directes, Ferro a resserré le jeu dans la seconde manche.  Elle a même réussi le break pour mener 5-4 et servir pour égaliser à une manche partout. Mais l'Ukrainienne de 27 ans, quart de finaliste à Melbourne en 2018 et 2019, est revenue avant de remporter le tie-break. Fiona Ferro n'avait plus été éliminée au premier tour de l'Open d'Australie depuis 2019, date de sa première participation au tournoi.

Harmony Tan, seul rescapée tricolore du jour

Elle est la seule Française à s'être qualifiée lundi à Melbourne. Harmony Tan, 107e mondiale, a dominé avec autorité la Kazakhe Yulia Putintseva, 42e au classement WTA, en deux sets (6-3, 6-3). Une belle entrée en matière pour la joueuse de 24 ans qui participe pour la première fois à l'Open d'Australie. 

La difficulté va monter d'un cran lors du deuxième tour, puisque Harmony Tan affrontera la tombeuse de Fiona Ferro, Elina Svitolina.

Mladenovic et Parry au tapis

Kristina Mladenovic, 88e mondiale, a été dominée par Belinda Bencic (22e) 6-4, 6-3. La Suissesse affrontera au prochain tour l'Américaine Amanda Anisimova (60e). Mladenovic, 28 ans, avait démarré fort en prenant d'entrée la mise en jeu de Bencic, mais celle-ci a débreaké dans la foulée. Menée 5-4, Mladenovic a concédé la première manche en perdant son service blanc.

Les joueuses ont nouveau échangé les mises en jeu au début de second set, mais Bencic s'est détachée (4-1) et n'a plus laissé son adversaire revenir. La Française avait atteint le troisième tour l'an passé.

C'est aussi fini pour Diane Parry. Pour son premier Open d'Australie, la 114e mondiale, invitée par les organisateurs du tournoi, a chuté face à l'Ukrainienne Marta Kostyuk (66e) 6-1, 7-6 (7/2). Après la perte de la première manche, la Française de 19 ans s'est accrochée et n'a cédé la seconde qu'au tie-break.

Malgré ses efforts, Parry enregistre un quatrième échec consécutif au premier tour d'un Grand Chelem (après l'US Open 2019 et Roland-Garros 2020 et 2021). Son meilleur résultat dans un tournoi majeur reste un deuxième tour atteint en 2019 à Paris.

Barty applique le tarif maison

Ashleigh Barty n'a rencontré aucun souci pour son entrée en lice. La numéro un mondiale a survolé son premier tour face à la qualifiée ukrainienne Lesia Tsurenko. Après avoir signé son entrée en lice par un cinglant 6-0, 6-0 l'an passé, Barty a été à peine moins impitoyable cette fois (6-0, 6-1). L'Australienne, qui court après un premier sacre chez elle, a livré une prestation quasi parfaite face à une adversaire dépassée (quatre points gagnants seulement). Lors de son prochain match, Ashleigh Barty fera face à une autre qualifiée, l'Italienne Lucia Bronzetti, 142e à la WTA.

Autre coup de balai du jour parmi les prétendantes à la victoire finale, la vainqueur du dernier Roland-Garros, la Tchèque Barbora Krejcikova (tête de série n°4), a surclassé l'Allemande Andrea Petkovic (6-2, 6-0).

Gauff, Kenin : les Américaines pas à la fête

La pépite américaine de 17 ans Coco Gauff, 16e mondiale, a été surprise d'entrée par la 110e mondiale, la Chinoise Qiang Wang, lundi. Cette défaite en deux sets (6-4, 6-2) constitue le plus mauvais résultat de Gauff en trois participations au tournoi australien. Elle avait atteint les huitièmes de finale en 2020 et le deuxième tour l'an dernier.

Son meilleur résultat en Grand Chelem reste son quart de finale à Roland-Garros en 2021. Wang, qui avait atteint les huitièmes de finale à Melbourne en 2020, affrontera au prochain tour la Belge Alison Van Uytvanck (55e).

Le clan américain fait quelque peu la grimace puisque ses deux principales têtes de série ont pris la porte prématurément. Outre Gauff, Sofia Kenin (n°11) a été dominée par sa compatriote, la revenante Madison Keys. Deux jours après son sacre à Adélaïde, la demi-finaliste de l'édition 2015 a confirmé son regain de forme, en signant un match très abouti (7-6, 7-5). De son côté, Kenin, gagnante de l'Open d'Australie en 2020, lutte toujours pour retrouver son niveau après une année 2021 décevante.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.