Wimbledon 2023 : la Tchèque Marketa Vondrousova domine Ons Jabeur et remporte son premier titre en Grand Chelem

La Tchèque a écarté une Tunisienne méconnaissable en finale, samedi, à Londres.
Article rédigé par Elio Bono, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
La Tchèque Marketa Vondrousova s'est imposée en deux sets face à Ons Jabeur en finale de Wimbledon, le samedi 15 juillet, pour gagner son premier Majeur en carrière. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Marketa Vondrousova tient son premier Majeur. La Tchèque a écarté la Tunisienne Ons Jabeur en deux manches (6-4, 6-4) et en 1h20, samedi 15 juillet, en finale de Wimbledon. Invitée surprise à ce niveau, la 42e joueuse mondiale a conclu de la meilleure des manières, une quinzaine parfaite. Elle a su maîtriser ses émotions, au contraire d'une Ons Jabeur nerveuse et battue pour la deuxième fois consécutive à ce niveau à Londres.

Un retour en grâce aussi détonnant qu’inattendu. Marketa Vondrousova, finaliste de Roland-Garros en 2019, avait entamé une longue traversée du désert après ce coup d'éclat. Quatre ans plus tard, sa revanche a de la prestance. La gauchère est devenue la première joueuse non-tête de série à remporter Wimbledon dans l'ère Open. Celle-ci n'a que 24 ans, mais c'est comme si elle s'était offert une deuxième jeunesse sur le gazon anglais. Sa victoire en finale a montré qu'elle disposait, en plus d'un jeu très varié, de sacrés atouts mentaux pour aller au bout.

Jabeur a failli mentalement

Peu en réussite sur son service, Marketa Vondrousova a un temps souffert contre une Ons Jabeur en mission pour, enfin, décrocher un Majeur. Dans la première manche, décousue, la Tunisienne menait 4-2, avait un break d'avance et semblait en pleine confiance. On la pensait en route pour empocher ce set, mais la 6e joueuse mondiale a étrangement failli. Friable mentalement, elle a concédé quatre jeux d'affilée en n'inscrivant que deux points, pour concéder ce set qui lui était promis (6-4).

Ons Jabeur s'est légèrement ressaisie en début de deuxième set, breakant, comme dans la manche précédente, d'entrée, pour mener 3-1. Mais là encore, elle n'a pas été en mesure de conserver cet avantage et a été minée par son déchet au service (48% de première balle) et a craqué face à la variété dans le jeu de Marketa Vondrousova (31 fautes concédées). Au bout d'une deuxième manche maîtrisée et d'une balle de break gagnée dans un jeu clé, à 4-4, la Tchèque a fini le boulot (6-4) pour acter son retour au premier plan. 

"Je n'ai pas bien joué aujourd'hui. Il y a tellement de choses que j'aurais dû faire. Le fait de ne pas bien servir n'a pas aidé. Mon revers n'était pas là non plus aujourd'hui. Et Marketa a très bien renvoyé toutes les balles", a réagi Ons Jabeur, qui a admis vivre la défaite la plus douloureuse de sa carrière. "J'ai déjà perdu deux finales et c'est la troisième. J'avais l'impression de faire tout ce qu'il fallait. Encore une fois, c'est la même chose que l'année dernière... C'est douloureux parce que vous vous sentez si proche de réaliser quelque chose que vous voulez, et en fait vous revenez à la case départ", a encore avoué la Tunisienne en conférence de presseDe son côté, Marketa Vondrousova, 42e joueuse mondiale, ne restera pas longtemps dans le ventre mou du classement WTA et toquera, dès lundi, à la porte du top 10.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.