Wimbledon 2022 : Novak Djokovic conquiert une septième couronne et son 21e tournoi du Grand Chelem

Grâce à sa victoire dimanche face à Nick Kyrgios (4-6, 6-3, 6-4, 7-6), le Serbe revient à une longueur de Rafael Nadal.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Novak Djokovic soulève la coupe, après sa victoire en finale de Wimbledon contre Nick Kyrgios, le 10 juillet 2022.  (DANIEL LEAL / AFP)

L'expérience a eu raison de la fougue. Novak Djokovic a battu, dimanche 10 juillet, Nick Kyrgios en finale de Wimbledon pour s'offrir, à 35 ans, une septième victoire à Londres et un 21e titre du Grand Chelem. Malgré une première manche de haut vol de la part de l'Australien, le Serbe a finalement pris l'ascendant en quatre sets (4-6, 6-3, 6-4, 7-6 [7-3]).

Avec ce succès, Novak Djokovic à une unité du record de Roger Federer à Wimbledon (8 victoires contre 7). Pour sa part, Nick Kyrgios ne fait pas aussi bien que Boris Becker et Goran Ivanisevic, seuls joueurs à avoir triomphé à Londres sans être tête de série.

Le sang-froid contre les éclairs

Le Serbe a forgé son succès sur son expérience et son sérieux. Malmené dans la première manche, il a ensuite renversé un Nick Kyrgios qui, au fil du match, a subi ses propres élans, avec des sauts de concentration qui lui ont été fatals. Averti au cours du match, l'Australien n'a pas su bien gérer les moments importants, à l'image de la fin du troisième set. Menant 40-0 sur son service, à 4-4, il a finalement concédé le break.

Si Djokovic a subi la foudre des services de Kyrgios (30 aces), cela n'a pas suffi pour que le 40e joueur mondial renverse l'un des maîtres des lieux. Pour sa première finale en Grand Chelem, l'Australien a délivré une partition correcte, mais n'a pu se sublimer. Le sang-froid du Serbe a dès lors fait la différence, notamment dans le dernier tie-break où Djokovic a poussé son adversaire à des fautes presque grotesques.

Novak Djokovic reverdit

En remportant son septième Wimbledon, Novak Djokovic laisse seul Roger Federer à 20 victoires en Grand Chelem. Symboliquement, c'est dans le jardin du Suisse, là où il a remporté huit de ses titres majeurs, que le Serbe se rapproche de Rafael Nadal et ses 22 couronnes. Après une échec en finale de l'US Open, une interdiction de jouer l'Open d'Australie, une élimination en quarts de finale face à Nadal à Roland-Garros, voilà que Novak Djokovic reverdit sur le gazon.

Seulement, la star serbe devrait, selon les modalités actuelles, encore attendre pour peut-être rattraper Rafael Nadal. Refusant de se faire vacciner contre le Covid-19, Djokovic n'est pour le moment pas autorisé à entrer sur le territoire américain pour défendre ses chances à l'US Open, en août.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Wimbledon 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.