Roland-Garros : le tri des déchets, l'autre compétition

Parallèlement à son tournoi mondialement connu, Roland-Garros lutte contre le gaspillage alimentaire. Mais pour cela, il faut bien sûr sensibiliser le public.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Avec leurs t-shirts verts, impossible de les louper dans les travées de Roland-Garros. Toute la journée, Henri et Tristan sillonnent les allées, les yeux rivés sur les poubelles. Leur mission : faire en sorte que Roland-Garros reste propre. En sensibilisant avec un quiz, les visiteurs en apprennent plus sur les gestes éco-responsables.

Tout se passe en sous-sol

Chaque année sur le tournoi, 550 tonnes de déchets sont collectées, dont près de la moitié est recyclée. Cartons, bouteilles, canettes, mais aussi des tonnes de déchets alimentaires provenant des nombreux restaurants. Tout est transporté sous les allées de Roland-Garros. Les bio-déchets sont broyés pour être revalorisés. "À la fin du tournoi, nous les récupérons et nous les envoyons dans une usine de traitement qui les transforme en déchets organiques pour la fertilisation des champs", explique Eddy Rousseau, cuisiniste frigoriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des spectateurs s\'abritent de la pluie, le 4 juin 2019 à Roland-Garros.
Des spectateurs s'abritent de la pluie, le 4 juin 2019 à Roland-Garros. (MARTIN BUREAU / AFP)