Roland-Garros : au cœur de ses installations

Roland-Garros, c'est aussi son court numéro treize, le plus méconnu, et ses allées encombrées. France 3 vous emmène au cœur des installations du tournoi.

France 3

Sur le court numéro 13 de Roland-Garros, pas de tribune, d'interviews télévisées ou de hourras du public. Ici, une cinquantaine de spectateurs debout derrière les grillages, et sur des chaises de jardin, les deux entraineurs : un Ukrainien, un Dominicain. "L'important c'est que l'on puisse nous voir en République dominicaine ou en Amérique du Sud. Au prochain tour, on espère un terrain télévisé", explique l'entraineur de Victor Estrella. Ce sera assurément le cas puisque le tennisman dominicain, qualifié pour le second tour, affrontera le 23e joueur mondial.

Le plus petit tournoi du Grand Chelem

Roland-Garros, c'est aussi un site étriqué, le plus petit des quatre tournois du Grand Chelem : 8,5 hectares de superficie contre 22 hectares pour l'Open d'Australie. Un spectateur estime d'ailleurs qu'il faut agrandir les installations "parce que les allées sont trop étroites, on a du mal à circuler".

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ombre de l\'Espagnol David Ferrer au stade tournoi de Roland Garros à Paris, le 29 mai 2014.
L'ombre de l'Espagnol David Ferrer au stade tournoi de Roland Garros à Paris, le 29 mai 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)