Open d'Australie 2023 : Djokovic, expéditif, rejoint Paul en demie, Linette poursuit sa route pour défier Sabalenka... Ce qu'il faut retenir des matchs de la nuit

Tombeuse de Caroline Garcia en huitièmes de finale, la Polonaise Magda Linette continue de surprendre et s'est qualifiée, mercredi, pour la première demi-finale en Grand Chelem de sa carrière.
Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
La Polonaise Magda Linette exulte mais n'en revient pas après sa victoire contre Karolina Pliskova en quart de finale de l'Open d'Australie, à Melbourne, le 25 janvier 2023. (DAVID GRAY / AFP)

Une Polonaise peut décidément en cacher une autre. Si tout le monde attendait la numéro 1 mondiale, Iga Swiatek, c'est bien Madga Linette qui a décidé de faire parler d'elle. La 45e au classement WTA, déjà tombeuse de Caroline Garcia au tour précédent, a disposé avec autorité, mercredi 25 janvier, de Karolina Pliskova, tête de série numéro 30, (6-3, 7-5) et s'est qualifiée pour le dernier carré de l'Open d'Australie 2023, la première demi-finale en Grand Chelem de sa carrière.

Elle y affrontera Aryna Sabalenka, tête de série n°5 et désormais favorite naturelle, qui a sorti une nouvelle démonstration contre la Croate Donna Vekic (6-3, 6-2). La Biélorusse est invaincue en 2023 et n'a toujours pas lâché le moindre set depuis le début du tournoi.

Dans le tableau masculin, Tommy Paul a rejoint le dernier carré, après sa victoire dans le duel 100% américain contre Ben Shelton (7-6 [8-6], 6-3, 5-7, 6-4). Pour sa première demi-finale en Grand Chelem, il affrontera l'homme aux 21 titres en Majeur, Novak Djokovic.

Novak Djokovic intraitable

Novak Djokovic pouvait tomber sur un os en quarts de finale. Andrey Rublev, 6e mondial, l'avait battu une fois lors de leurs trois duels sur le circuit, mais il n'a finalement pas pesé lourd. Le Serbe, qui vise un 10e sacre à Melbourne, a facilement disposé du Russe, en trois manches sèches 6-1, 6-2, 6-4, en 2 h 03 de jeu. Il s'agira de la 44e demi-finale en Grand Chelem de "Nole", à deux longueurs du record de Roger Federer. A chaque fois qu'il a atteint le dernier carré en Australie, l'ancien numéro un mondial a remporté le titre. 

La confirmation : Linette, c'est du sérieux

Il y aura bien une Polonaise dans le dernier carré de l'Open d'Australie, jeudi, mais pas celle que l'on attendait. En effet, Magda Linette jouera sa première demi-finale de Grand Chelem face à la Biélorusse Aryna Sabalenka. Après avoir sorti Caroline Garcia, l'une des favorites, la 45e au classement WTA s'est offert l'ex-numéro 1 mondiale, Karolina Pliskova, désormais 31e, en 1h27 seulement de jeu (6-3, 7-5). 

"Je suis si émue, j'ai du mal à y croire, mais ça continue", a déclaré Magda Linette qui n'avait jamais dépassé le troisième tour en Grand Chelem. L'émotion est d'autant plus vive qu'il y a deux ans, elle avait dû renoncer au tout dernier moment à jouer le tournoi en raison d'une blessure à un genou. "Pendant presque onze semaines, personne n'a été capable de poser un diagnostic et donc je suis restée à l'écart du circuit pendant près de cinq mois au total", a rappelé la Polonaise, qui fêtera ses 30 ans le 12 février.

Finalement, une opération du ménisque a réglé le problème. Depuis, son retour "n'a pas été facile", y compris "pour des raisons familiales". Un passage à vide qui appartient désormais au passé, puisque dans la nuit de jeudi à vendredi, Magda Linette, qui entrera lundi prochain pour la première fois dans le top 30 mondial, tentera de se faire une place en finale d'un Majeur.

La démonstration : Sabalenka n'a pas le temps

Pour y parvenir, la Polonaise aura fort à faire en demi-finale, et devra créer un nouvel exploit. Car face à elle, Aryna Sabalenka s'avance comme la grandissime favorite. Véritable rouleau compresseur, la Biélorusse n'a toujours pas perdu en 2023 et a signé une neuvième victoire de rang sans concéder le moindre set. Sa nouvelle victime, la Croate Donna Vekic (64e), a donc été expédiée 6-3, 6-2 et 1h49 de jeu. La 5e mondiale, titrée à Adélaïde juste avant de se présenter à Melbourne, a enfin franchi l'obstacle alors qu'elle restait sur trois huitièmes consécutifs dans le Grand Chelem australien.

"Il est toujours difficile de jouer contre elle (Vekic). Mais je m'attendais à ce qu'elle joue comme elle l'a fait et donc j'étais prête", a commenté la joueuse de 24 ans qui avait perdu cinq de ses six précédentes rencontres contre la Croate. "Je ne connaissais pas cette statistique et tant mieux", a plaisanté une Aryna Sabalenka enjouée. En tout cas, après avoir déjà connu trois demi-finales en Majeur (US Open 2022 et 2021, Wimbledon 2021), la Biélorusse semble plus que jamais dans les meilleures dispositions pour aller chercher un premier titre en Grand Chelem.

La logique respectée : Tommy Paul remet la Bannière étoilée dans le dernier carré

Si Sebastian Korda a longtemps été l’attraction américaine de cet Open d’Australie 2023, c’est bien Tommy Paul (25 ans) qui jouera une place pour une finale à Melbourne. Il a d’ailleurs dû mettre ses sentiments de côté car il affrontait, pour son premier quart de finale en Grand Chelem, son jeune compatriote, Ben Shelton (89e mondial, 20 ans), lui aussi l’une des révélations de la quinzaine. Finalement, le 35e au classement ATP s’est imposé en quatre manches, souvent disputées (7-6 [8-6], 6-3, 5-7, 6-4), et au terme d’une rude bataille de 3h06. C'est la première fois qu'un Américain retrouve le dernier carré en Australie depuis 2009 et Andy Roddick.

Ben Shelton est parvenu à inquiéter son compatriote grâce à son service redoutable (23 aces, 197 km/h en moyenne sur sa première balle). Mais cette force est aussi la faiblesse du cadet américain, finalement trop souvent incapable de tenir l'échange (50 fautes directes contre 26 pour Paul). 

"C'est la première fois que je jouais sur ce court, la première fois que je jouais un quart de finale, alors pour moi aussi, c'est un beau voyage", a confié le natif du New Jersey à l'issue de la rencontre, en référence à son adversaire qui n'avait encore jamais quitté les Etats-Unis avant de venir en Australie. Si sa quinzaine est déjà une belle réussite, celui qui sera au moins 20e mondial lundi prochain visera, vendredi, l'exploit de sa vie. Car, sur son chemin, se présente un certain Novak Djokovic, en quête d'un dixième titre à Melbourne, et d'un 22e sacre en Grand Chelem. Une toute autre histoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.