Tennis : toujours non vacciné contre le covid-19, Novak Djokovic privé du Masters 1000 d'Indian Wells

Malgré sa demande de dérogation, le Serbe n'a pas été autorisé à entrer sur le territoire américain. Il a donc été contraint de déclarer forfait pour le Masters 1000 d'Indian Wells, dimanche.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le Serbe Novak Djokovic lors de la demi-finale du tournoi de Dubaï, face au Russe Daniil Medvedev, le 3 mars 2023. (KARIM SAHIB / AFP)

Sa demande de dérogation spéciale n'aura pas abouti. Le numéro 1 mondial Novak Djokovic, empêché d'entrer aux Etats-Unis en raison du fait qu'il n'est pas vacciné contre le Covid-19, a été contraint de déclarer forfait pour le Masters 1000 d'Indian Wells (du 8 au 19 mars), ont annoncé les organisateurs du tournoi californien, dimanche 5 mars. Pour la deuxième année consécutive, le recordman de victoires en Masters 1000 (38 titres) va donc manquer le premier de la saison. 

Le Serbe avait demandé une dérogation spéciale aux autorités locales ces dernières semaines. En vain. Les soutiens reçus de la part de la Fédération américaine de tennis et des organisateurs de l'US Open n'y ont rien fait. Le numéro 1 mondial ne bénéficiera donc d'aucun traitement de faveur. Car Washington n'autorise pas l'entrée dans le pays aux voyageurs internationaux non vaccinés. Et l'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (TSA) a récemment indiqué que cette mesure ne changerait pas avant au moins la mi-avril. Ainsi, la même situation pourrait se reproduire dans quelques jours pour le Masters 1000 de Miami (du 22 mars au 2 avril). 

Son dernier match sur le sol américain : la finale de l'US Open 2021

Djokovic, co-recordman du nombre de Grands Chelems remportés (22) avec Rafael Nadal, depuis son sacre à l'Open d'Australie en début d'année, attendait de connaître la réponse des autorités américaines à sa demande dé dérogation. "Si elle m'est refusée, je me retirerai du tournoi bien sûr, avant le tirage au sort" prévu lundi, avait-il dit, avant de concéder la première défaite de sa saison en demi-finale à Dubaï face à Daniil Medvedev. Ce qu'il vient donc de faire.

Le Serbe de 35 ans est certainement le sportif le plus célèbre à refuser de se faire vacciner contre le Covid-19. Pour cette raison, il avait été expulsé d'Australie, peu avant l'édition 2022 du Majeur à Melbourne. Et les mois suivants, il n'avait pas été autorisé à venir aux Etats-Unis pour défendre ses chances à Indian Wells et à l'US Open. La dernière fois qu'il a disputé un match sur le sol américain, c'était à Flushing Meadows en 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.