Tennis : Novak Djokovic toujours inflexible sur la vaccination, quitte à manquer l'US Open en septembre

Le gouvernement américain interdit toujours l'entrée de toute personne non vaccinée contre le Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Novak Djokovic lors d'un match d'exhibition face à Félix Auger-Aliassime, le 22 juin 2022 à Londres. (ADRIAN DENNIS / AFP)

Le feuilleton risque de durer. Interrogé en conférence de presse sur son refus du vaccin contre le Covid-19, Novak Djokovic est resté inflexible, samedi 25 juin, lors d'une conférence de presse à Wimbledon. "Oui", a-t-il laconiquement et fermement rétorqué à un journaliste qui lui demandait s'il continuait garder sa position. Et qu'importe si elle lui coûte une participation à l'US Open, en septembre.

"À ce jour, compte tenu des circonstances, je ne suis pas autorisé à entrer aux États-Unis", a indiqué le Serbe, deux jours avant Wimbledon. "C'est une motivation supplémentaire pour bien jouer ici", a relevé Djokovic, à la poursuite d'un septième titre sur le gazon londonien.

"J'aimerais aller aux États-Unis, mais pour le moment ça n'est pas possible. Il n'y a pas grand-chose que je puisse faire. Cela dépend vraiment du gouvernement américain d'accepter ou non de laisser entrer sur le territoire une personne non vaccinée", a-t-il insisté. N'étant pas vacciné, il a été expulsé d'Australie en janvier, juste avant le début du premier Majeur de l'année.

Une décision lourde de conséquence au classement ATP

L'US Open lui permettrait pourtant de grappiller des points précieux au classement ATP, en vue de récupérer la première place. Battu en quarts de finale à Roland-Garros, il a été relégué au troisième rang mondial. À Wimbledon, aucun point ne sera attribué, en raison du refus de l'ATP d'inclure des joueurs russes et biélorusses à la suite de l'invasion de l'Ukraine.

Djokovic, finaliste l'an passé, a remporté trois fois l'US Open (2011, 2015 et 2018). Il compte à ce jour 20 titres du Grand Chelem, comme Roger Federer, mais à deux longueurs de Rafael Nadal, victorieux de l'Open d'Australie et Roland-Garros cette année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.