Cet article date de plus de trois ans.

Roger Federer : "J'ai moins de craintes d'affronter Rafa"

Roger Federer a "moins de craintes" d'affronter son vieux rival Rafael Nadal qu'avant, grâce à un revers plus percutant et un service plus efficace, a-t-il admis dimanche après sa victoire devant l'Espagnol en finale du Masters 1000 de Shanghai.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Roger Federer, avec son trophée. (ZHANG TONGZHOU / IMAGINECHINA)

"J'ai moins de craintes d'affronter Rafa que j'ai pu en avoir dans le passé. Cela ne veut pas dire que j'avais horriblement peur mais j'avais perdu plusieurs fois contre lui, la plupart du temps sur terre battue", a expliqué le N.2 mondial, qui a signé une cinquième victoire d'affilée (6-4, 6-3) depuis novembre 2015 devant le Majorquin, la quatrième cette année. "Je continue de croire que si j'ai perdu la finale de Wimbledon 2008 (9-7 au 5e set contre Nadal), c'était à cause de la raclée qu'il m'avait mise auparavant à Roland-Garros (6-1, 6-3, 6-0 en finale). Cela a pesé lors de la perte des deux premiers sets (à Wimbledon)", a-t-il ajouté.

Son changement d'attitude réside dans un meilleur service et un revers davantage frappé (à plat) en retour que slicé, a précisé le recordman des titres en Grand Chelem (19). "Je suis plus solide au service et j'ai davantage de puissance depuis que j'ai opté pour un plus grand tamis de raquette. Je frappe mieux la balle en revers aussi en étant plus constant". "Avant, je devais slicer davantage parce que mon ancienne raquette était plus adaptée à ce type de coup. Elle était bonne aussi pour attaquer en revers mais j'avais tendance à "boiser" trop de balles", a-t-il conclu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masters 1000

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.