Tournoi de Lyon : Monfils déchante, Gasquet (ré)enchante, Thiem rechute et la sensation Rinderknech... Ce qu'il faut retenir des 8e de finale

Les 8e de finale du tournoi de Lyon ont permis de retrouver Richard Gasquet, qui a créé la sensation en sortant Diego Schwartzman et de faire la découverte du jour avec Arthur Rinderknech, jeudi.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le Français Richard Gasquet a dominé l'Argentin Diego Schwartzman en huitièmes de finale du tournoi ATP 250 de Lyon, jeudi 20 mai. (MAXIME JEGAT / MAXPPP)

A dix jours du début de Roland-Garros (30 mai-13 juin), le tournoi de Lyon a permis à Richard Gasquet de retrouver de bonne sensations, en se qualifiant pour ses premiers quarts de finale de l'année, jeudi 20 mai.

Dans cette édition haut de gamme cette année à Lyon, le plateau des huitièmes était très relevé pour un tournoi de catégorie 250 avec cinq joueurs du Top 20 mondial à l'affiche sur les courts.

Monfils en manque de rythme

En début de journée, Gaël Monfils, tête de série N.5, a ouvert le bal face au Japonais Yoshihito Nishioka. Mais le Français de 34 ans est tombé sur un os en s'inclinant en trois sets (4-6, 6-3, 7-6) dans un combat de 2h20. Le tie-break du troisième set a vu Gaël Monfils s'effondrer en perdant les cinq derniers points de la rencontre. "Tout est dur honnêtement. Il faut jouer des matches et encore des matches et que je retrouve du rythme. Il faut continuer à y croire. J'ai déjà connu des périodes un peu plus dures. Chaque période est difficile. Je suis déçu", a déclaré le Tricolore en conférence de presse.

Gasquet s'offre son premier Top 10 depuis 2019

C'est sans doute lorsque l'on ne l'attend plus qu'il créé ses plus grands explots. Le Biterrois Richard Gasquet, vainqueur de Grégoire Barrère au tour précédent, affrontait l'Argentin Diego Schwartzman, 10e joueur mondial et spécialiste de la terre battue. Et surprise puisque le Français a battu en deux sets secs le demi-finaliste du dernier Roland-Garros (6-3, 7-5) après 1h36 de match. Depuis mai 2019, et sa victoire sur Kei Nishikori (6e mondial), il n'avait plus battu le moindre membre du Top 10. Il doit affronter vendredi le Russe Karen Kachanov, tête de série N.8, en quarts de finale.

Ça (re)casse pour Thiem

Autre sensation, la défaite de l'Autrichien Dominic Thiem, finaliste du tournoi de Madrid il y a deux semaines, face au Britannique Cameron Norrie, 49e à l'ATP, qui l'a expédié en un peu plus d'une heure de jeu sur un score sans pitié (6-3, 6-2). Aucune balle de break obtenue, une seule sauvée sur les quatre obtenues par son adversaire, le double finaliste de Roland-Garros n'a pas été à la hauteur, connaissant un manque de réussite au service avec quatre doubles fautes, et moins de 58% de points gagnés que ce soit derrière sa première ou sa seconde balle. Après son élimination dès les 8e de finale à Rome par l'Italien Sonego (33e mondial), Thiem ne se rassure pas à l'approche de la quinzaine parisienne. 

Tsitsipas tout en facilité

Pas de problème en revanche pour l'un des leaders de la nouvelle génération, le Grec Stefanos Tsitsipas. Le 5e joueur mondial et récent demi-finaliste à Rome la semaine dernière, a très facilement disposé de l'Américain Tommy Paul (6-1, 6-3) en 1h16. Pas la moindre balle de break à sauver, il disputera son neuvième quart de finale cette saison, en dix tournois.

Arthur Rinderknech renverse Jannik Sinner

Dans le dernier quart de finale de la journée, Arthur Rinderknech, 125e joueur mondial, a sorti, contre toute attente, une des nouvelles terreurs du circuit, l'Italien Jannik Sinner (6-7, 6-2, 7-5) après 2h36 de match. Issu des qualifications et même repêché en temps que lucky loser, le Français de 25 ans, s'est bien appuyé derrière son fort pourcentage de première balle (74%) et son coup droit ravageur durant toute la rencontre. Il s'offre ainsi son premier Top 20 en carrière.

Habitué des tournois Challenger, Arthur Rinderknech avait déjà atteint un quart de finale d'un ATP 250 à Marseille, en mars dernier. Au prochain tour, une belle opportunité s'offre à lui avec le Britannique Cameron Norrie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dominic Thiem

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.