Coupe Davis : Richard Gasquet, le dernier des Mousquetaires

Richard Gasquet a été préféré à Hugo Gaston dans la liste des Bleus qui participent à la phase finale de la Coupe Davis.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Richard Gasquet a été sélectionné pour la première fois en 2005 en équipe de France de Coupe Davis et disputera l'édition 2021.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Le feu brûle, l’eau mouille et Richard Gasquet est un membre de l’équipe de France de Coupe Davis. Le Biterrois a de nouveau été sélectionné par Sébastien Grosjean pour l’édition 2021 de la compétition, qui débute jeudi 25 novembre, seize ans après son premier match sous le maillot Bleu, en 2005. Alors que les autres "Mousquetaires", Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga, ont été relégués dans les profondeurs du classement ATP et que Gaël Monfils avait besoin de souffler, il profite aussi de la méforme du tennis français pour conserver sa place en équipe de France.

Sébastien Grosjean a tranché : à la fraîcheur et la dynamique positive d’Hugo Gaston, 66e mondial à 21 ans et quart de finaliste à Bercy mais novice en équipe de France, le capitaine a préféré l’expérience de Richard Gasquet, 86e mondial, qu’il connaît pour avoir évolué avec lui sous le maillot Bleu de 2005 à 2008. À 35 ans, le doyen des sélectionnés fera équipe avec Adrian Mannarino, convoqué pour la deuxième fois, Arthur Rinderknech, qui découvre la Coupe Davis, et l’expérimentée paire de double Nicolas Mahut-Pierre-Hugues Herbert. 

Des joueurs mieux classés indisponibles

Depuis ses débuts face à la Russie, Richard Gasquet a vu défiler plusieurs coéquipiers en équipe de France, tout en gardant sa place. Pourtant, en trente rencontres de Coupe Davis disputée, pour 18 victoires et 12 défaites, le Biterrois n’a jamais été l’auteur d’un match référence ou d’un exploit dans la compétition. Et, si pour la première fois depuis 2007, il n’y a qu’un seul "Mousquetaire" sélectionné, le 86e mondial sait bien qu’il profite de la méforme ou des blessures d’autres Français, comme Ugo Humbert, pour être sélectionné : "Avec mon classement actuel, je n'aurais eu aucune chance d'être là en 2015, 2016 ou 2017... La saison pour le tennis français a été catastrophique", a-t-il déclaré au journal L’Équipe.

Parmi les autres "Mousquetaires", Gilles Simon est désormais classé 124e mondial et n’a connu la victoire que cinq fois en 22 rencontres cette saison. Jo-Wilfried Tsonga pointe à la 257e place mondiale et n’a disputé que neuf rencontres en simple en 2021. Quant à Gaël Monfils, il n’est pas au mieux et a été laissé au repos. Blessé au pied puis touché par le Covid, le Biterrois a quant à lui connu une saison en demi-teinte, avec quelques étincelles comme sa victoire face à Diego Schwartzman lors du tournoi de Lyon et sa finale à l’ATP 250 d’Umag, mais aussi des parcours compliqués en Challengers, le deuxième niveau du tennis mondial. 

Finalement toujours sur pied, Richard Gasquet s’accroche à sa place en équipe de France, avec qui il avait remporté le Saladier d’argent en 2017 et disputé les finales en 2014 et 2018. Avec encore un peu d’efforts et en restant performant, il pourrait même battre le record du plus grand nombre de rencontres disputées en équipe de France (35), détenu par François Jauffret, et celui de la longévité en Bleu de 17 ans, détenu par Jean Borotra.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe Davis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.