Coupe Davis : après le succès populaire du premier tour, la France candidate à l'organisation de la phase de groupes

Le président de la Fédération française de tennis Gilles Moretton a assuré que la France allait déposer un dossier pour accueillir le groupe des Bleus lors du prochain tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les supporters de l'équipe de France de Coupe Davis au Palais des sports de Pau, le 5 mars 2022 lors de la deuxième journée du premier tour contre l'Equateur. (GAIZKA IROZ / AFP)

Après le calme froid des dernières phases finales à Madrid, entre Covid-19 et désaffection populaire, la Coupe Davis a retrouvé un peu de son âme, vendredi 4 et samedi 5 mars. Au Palais des sports de Pau, l'équipe de France a pu retrouver l'atmosphère si particulière de cette compétition, avec des gradins remplis et une ferveur de tous les instants. Les Bleus ont parfaitement répondu en surclassant l'Equateur (4-0) pour le premier tour de la compétition. Au point de convaincre la Fédération française de prolonger le plaisir.

Les espoirs de Nicolas Mahut de "revivre de tels moments au mois de septembre" ont en tout cas été entendus. Le président de la FFT Gilles Moretton a assuré, peu après le festival des Français, avoir débuté la procédure pour accueillir une des quatre poules du prochain tour, qui verra quatre groupes de quatre équipes se battre du 11 au 14 septembre pour une place en phase finale. "J'ai signé il y a à peine un quart d'heure (après la victoire décisive du double Pierre-Hugues Herbert - Nicolas Mahut, ndlr) pour recevoir le cahier des charges de cette nouvelle phase dans le cadre de la Coupe Davis", a-t-il expliqué.

On a eu l'impression de retrouver les grandes heures de la Coupe Davis

Pierre-Hugues Herbert

Pour l'équipe de Sébastien Grosjean, ce serait la possibilité de compter sur un homme de plus sur le court, un appui indéfectible quelle que soit la qualité de l'adversaire. "Le public a joué son rôle, s'est réjoui Nicolas Mahut après le double du 3-0. Quand on est mené d'un break au 2e set, il est là, on débreake tout de suite. On sent la ferveur du public et si nous on le sent, les adversaires aussi. C'est aussi ça la Coupe Davis."

"Il y avait une super ambiance, on a eu l'impression de retrouver les grandes heures de la Coupe Davis, a confirmé son partenaire "P2H", avec qui il en a pourtant vu d'autres. Emotion, tension, partage avec des gens, c'est pour ça qu'on se prépare. Ca faisait très longtemps que je n'avais pas ressenti ça en Coupe Davis !"

Les petits nouveaux ont pu savourer

Le double français a su tirer profit de cette ambiance brûlante pour dominer son homologue équatorien et assurer la qualification de l'équipe de France parmi les 16 dernières nations en lice. Après deux premiers simples plus poussifs avec une formation tricolore largement remaniée avec la deuxième sélection d'Arthur Rinderknech et la première de Benjamin Bonzi, autour du traditionnel double Mahut - Herbert et de l'expérimenté Adrian Mannarino. Autant de raisons de se féliciter pour le sélectionneur Sébastien Grosjean.

"Même s'il y a 3-0, et 4-0 avec le match de Benjamin (Bonzi, vainqueur du quatrième match sans enjeu (6-0, 6-2) face à Antonio Cayetano March), les matchs étaient accrochés. On a vraiment bien respecté les Equatoriens, on s'est bien préparés pour ne pas avoir de mauvaise surprise. C'était le résultat souhaité. Il y a les victoires, l'état d'esprit, l'ambiance. Tout est positif sur ce week-end à Pau !" De quoi donner envie de dates supplémentaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe Davis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.