US Open 2021 : Chardy ne démérite pas, Lucas Pouille trop juste, Fiona Ferro et Gaël Monfils tranquilles... Ce qu'il faut retenir de la journée des Français

Au terme d'un match intense, Lucas Pouille a été sorti au premier tour de l'US Open, tout comme ses compatriotes Jérémy Chardy et Clara Burel. Fiona Ferro, Gaël Monfils et Corentin Moutet ont quant à eux obtenu leur ticket pour la suite du tournoi, mardi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Matteo Berrettini, vainqueur, serre la main du Français Jérémy Chardy lors du premier tour de l'US Open à New York, le 31 août.  (SARAH STIER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Lucas Pouille peut avoir des regrets. Alors qu'il avait deux balles de match pour se qualifier, le Nordiste s'est incliné en cinq sets lors du premier tour de l'US Open face à l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas, mardi 31 août 2021. Jérémy Chardy s'est bien battu face à Matteo Berrettini (8e) mais cela n'aura pas suffi pour le Palois, alors que Gaël Monfils a aisément obtenu sa qualification en dominant Federico Coria. Chez les filles, Clara Burel n'a rien pu faire face à Clara Tauson, alors que Fiona Ferro s'est montrée convaincante face à Nao Hibino. Voici ce qu'il faut retenir de la journée des Français.

Pouille encore défait

C'est déjà fini pour Lucas Pouille. Le Français s'est incliné face au 48e mondial, Albert Ramos-Vinolas en cinq sets (6-1, 5-7, 5-7, 7-5, 6-4), malgré deux balles de match dans la quatrième manche. Balayé par l'Espagnol dans le premier set en à peine une demi-heure, Lucas Pouille avait pourtant réussi à recoller au score et renverser la situation dans le troisième set. Plus libéré dans ses coups au quatrième set, Pouille pensait avoir fait le plus dur en s'emparant tôt de la mise en jeu de Ramos-Vinolas. Mais le Français a craqué en fin de set, après avoir laissé filer deux balles de match sur son propre service.

Un service qui lui a fait défaut dans la cinquième manche puisque, malgré deux premières balles de match sauvées, il a cédé la rencontre sur une très malheureuse double faute. Le Français, qui a failli remporter son premier match en Grand Chelem depuis l'étition 2018 de l'US Open, est passé tout près de briser cette spirale infernale... 

Beau combat de Chardy contre Berrettini

Jérémy Chardy a longtemps résisté face à la tête de série numéro 6 Matteo Berrettini, mais s'est finalement incliné après 2h33 de jeu (7-6, 7-6, 6-3). Le Français de 34 ans ne s'est pas laissé impressionner par le jeune Italien, le poussant dès le premier set au jeu décisif. Il a même longtemps espéré remporter la deuxième manche, allant jusqu'à obtenir une balle de set, avant de céder dans un nouveau tie-break très accroché. Le finaliste de Wimbledon, en confiance après sa remontée, a haussé son niveau de jeu pour finalement l'emporter en trois sets. Une défaite au premier tour dont Chardy n'a pas à rougir. 

Monfils facile face à Coria

Il ne lui aura fallu qu'1h36 pour obtenir sa qualification. Gaël Monfils, meilleur Tricolore en lice à New York, s'est facilement imposé face à l'Argentin Federico Coria en trois manches (6-3, 6-3, 6-2). La tête de série numéro 20, solide au service (93% de points sur sa première balle) a dominé les échanges face au 62e joueur mondial, inscrivant trois fois plus de points gagnants que son adversaire du jour (29 à 8). Le Français, qui rejoint le 2e tour de l'US Open pour la 12e fois de sa carrière, affrontera le gagnant du match entre l'Américain Steve Johnson et le qualifié Maximilian Marterer.

L'aventure continue pour Moutet

Corentin Moutet file au deuxième tour. Le Tricolore, 88e à l'ATP, s'est défait de l'Italien Stefano Travaglia en trois sets (6-4, 6-4, 7-5). Plus régulier au service et commettant moins de faute que son adversaire, le Français a très vite pris les commandes du match, s'emparant de la première manche en 38 minutes. S'il a connu un passage à vide dans le deuxième set, sauvant une balle de set à 5-2, le joueur de 22 ans s'est remobilisé pour gagner quatre jeux consécutifs et mener deux manches à rien. Dans un troisième set plus accroché, Moutet, après avoir trois balles de sets à 6-5, a fini par s'imposer au jeu décisif. Au prochain tour, Moutet affrontera un autre Italien, Matteo Berretini, tombeur de Jérémy Chardy.

Trop dur pour Burel

Pour son premier Grand Chelem new-yorkais chez les séniors, Clara Burel s'est inclinée en deux sets face à la Danoise Clara Tauson (7-5, 6-0). Celle qui a disputé sa première finale WTA à Lausanne en juillet dernier, perdue en trois sets face à Tamara Zidansek, n'a rien pu faire face à la 78e joueuse mondiale. Dans un premier set très décousu, marqué par sept breaks, Burel, finaliste junior de l'édition 2018 de l'US Open, a réussi à sauver quatre balles de set avant de finalement céder la manche et de sombrer. Totalement dépassée, la Française été incapable de remporter le moindre jeu dans la deuxième manche. 

Ferro solide avant un prochain tour vraisemblablement plus corsé

Fiona Ferro a dominé les débats face à la Japonaise Nao Hibino en s'imposant en deux sets (6-1, 6-4)  Après avoir conclu la première manche en 28 minutes, la Française a maintenu le cap. S'appuyant sur une bonne première balle, Ferro a varié les coups et joué avec beaucoup plus de justesse que son adversaire (9 fautes directes à 22) pour finalement boucler la rencontre sur la première occasion qui s'est présentée à elle, après à peine plus d'une heure de jeu. Au prochain tour, la Française pourrait bien affronter Iga Swiatek, tête de série numéro 7. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.