Tennis : Gaël Monfils fonce vers Djokovic, Benoît Paire et Ugo Humbert s'arrêtent là, Simona Halep en quarts... Ce qu'il faut retenir des matchs de lundi à Madrid

Le premier tour du tournoi masculin a débuté, lundi, alors que les femmes disputent leur cinquième jour de compétition.

Article rédigé par
Maël Russeau - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Gaël Monfils lors de son match face à Carlos Gimeno Valero, lors du Masters 1000 de Madrid, le 2 mai 2022. (EMILIO NARANJO / MAXPPP)

Alors que Roland-Garros s'approche à grand pas, le Masters 1000 de Madrid a débuté, lundi 2 mai, à la Caja Magica en guise d'apéritif avant le Majeur parisien. En parallèle, le WTA 1000 en est à son cinquième jour de compétition et les tickets pour les quarts de finale sont distribués dans la journée.

Gaël Monfils facile pour son entrée en lice

Carlos Gimeno Valero n'a pas fait le poids face à Gaël Monfils. Le jeune espoir espagnol (20 ans, 360e mondial), invité par les organisateurs, a commis trop de fautes pour rivaliser face au Français. Une victoire 6-3, 6-0 pour "la Monf'" qui disputait son premier match sur terre de la saison, plus d'un mois après son élimination du Masters 1000 de Miami par Francisco Cerundolo. 

Non classé parmi les têtes de série en Espagne, le Français n'a pas été protégé lors du tirage au sort et sera opposé à Novak Djokovic au tour suivant. Le Serbe, en difficulté cette saison, a perdu en finale de son tournoi à Belgrade face à Andrey Rublev et a semblé encore loin de ses standards. 

Benoît Paire et Ugo Humbert stoppés

Après s'être sorti, au mental, du piège des qualifications, Benoît Paire a buté face à Diego Schwartzman (15e mondial et spécialiste de terre battue). Le Français, dominé, s’est accroché pour mettre en difficulté son adversaire. Battu en trois sets (6-2, 6-7(5), 6-1), il repart de Madrid cependant avec deux victoires en qualifications. Un moindre mal après un passage à vide de onze défaites en douze rencontres, depuis son élimination au troisième tour de l’Open d’Australie face à Stefanos Tsitsipas.

Repêché dans le tableau principal grâce au forfait de Taylor Fritz, Ugo Humbert ne va pas étirer davantage son séjour à Madrid. Le 46e joueur mondial a été éliminé d'entrée par le Canadien Denis Shapovalov, tête de série n°14 (7-6[1], 6-3). Le Messin n'a pas démérité, poussant le 16e à l'ATP au tie-break dans le premier set avant de perdre son service d'entrée de seconde manche et plier définitivement.

Simona Halep continue d'impressionner

La Roumaine était attendue à Madrid, plus d'un mois après avoir été éliminée en demi-finale d'Indian Wells par Iga Swiatek. Pour son premier tournoi sur terre, l'ancienne numéro un mondiale (désormais 21e) impressionne.

Après avoir balayé, Paula Badosa, locale de l'étape et numéro deux mondial, au deuxième tour (6-3, 6-1), Simona Halep s'est défait de Cori Gauff en deux sets (6-4, 6-4). Pour s'imposer, la lauréate de Roland-Garros 2018 a remporté les cinq derniers jeux du matchs, alors qu'elle était menée 4-1 dans la deuxième manche. 

Elle retrouvera Ons Jabeur, dernière pensionnaire du Top 10 présente dans la compétition. La Tunisienne a fait respecter la hiérarchie face à la championne olympique Belinda Bencic (6-2, 3-6, 6-2). Une revanche par rapport à l'année dernière où la Suisse avait disposé de Jabeur, déjà au troisième tour de ce tournoi. C'est la première fois de sa carrière que la Tunisienne atteint les quarts à Madrid.

Andy Murray domine Dominic Thiem

Le Britannique a pris le meilleur sur l'Autrichien, au premier tour, dans ce duel d'anciens vainqueurs de Grand chelem (6-3, 6-4). Andy Murray n'a jamais vraiment tremblé dans cette rencontre, ne prenant le service de Dominic Thiem qu'à une seule reprise dans chaque set, au moment opportun. Il a ensuite conclu la partie sur son service dès sa première balle de match. Au prochain tour, il affrontera Denis Shapovalov.

Avec quatre défaites en autant de match : Dominic Thiem n'a toujours pas gagné depuis son retour à la compétition fin mars, après neuf mois d'absence à cause d'une blessure au poignet. Son dernier succès remonte au 12 mai 2021 (à Rome contre Marton Fucsovics).

Lucas Pouille s'offre Karen Khachanov

Le Français retrouve enfin des sensations. Après une entrée tardive sur le court, à plus de 23h, il a déroulé son tennis dans la nuit madrilène pour prendre le meilleur sur le 26e mondial (6-3, 6-4). Agressif et solide toute la partie, Pouille a décroché son troisième succès de la saison sur le circuit principal. Il s'agit de sa victoire la plus prestigieuse, en termes de classement de l'adversaire, depuis Cincinnati en 2019, où il avait battu Khachanov, déjà, alors 9e mondial.

Au prochain tour, le Français a rendez-vous avec Stefanos Tsitsipas, numéro 5 mondial, sacré à Monte-Carlo il y a quelques jours et auteur d'un très bon début de saison sur terre battue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.