Cet article date de plus de neuf ans.

Serena Williams remporte le tournoi de Madrid

L'Américaine Serena Williams, tête de série N.9, a remporté le tournoi de Madrid, en battant en finale la Bélarusse Victoria Azarenka (N.1) en deux sets 6-1, 6-3. Williams s'adjuge ainsi le 41e titre de sa carrière, son deuxième cette année après celui acquis il y a un mois à Charleston. A quinze jours de Roland-Garros, la meilleure joueuse de la décennie prévient la concurrence: elle sera dur à battre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Serena Williams va bien, merci pour elle ! En vraie patronne du circuit, elle a signé sa 13e victoire consécutive, toutes sur terre battue, la surface qui lui convient le moins. Elle s'est offert son deuxième titre cette année, après celui acquis il y a un mois à Charleston. Cette défaite est un terrible coup d'arrêt pour Azarenka, qui n'avait perdu que deux matches cette année, en quarts de finale à Miami contre la Française Marion Bartoli et en finale à Stuttgart contre la Russe Maria Sharapova. Le score final est même une véritable humiliation pour la Bélarusse, qui s'était déjà inclinée en finale à Madrid l'an passé, face à la Tchèque Petra Kvitova.

Victoria Azarenka : "Elle a bien joué, moi non. Elle était bien meilleure que moi aujourd'hui".

Comme terrorisée par une adversaire qu'elle n'a battue qu'une fois en désormais huit rencontres, Azarenka a vécu un cauchemar pendant une heure et 04 minutes. Avec trois doubles fautes dans ses deux premiers jeux de service, elle a permis à Williams de mener rapidement 4-0. Elle a donné ce premier set à l'Américaine sur une nouvelle double faute. Le second set a été quasiment une copie conforme du premier, Williams menant 3-0. L'Américaine n'a cessé d'agresser Azarenka, qui a souffert le martyre sur son engagement (seulement 6 points marqués sur son second service sur l'ensemble du match). 

Domination totale

Dans le même temps, la Bélarusse a été incapable d'inquiéter Serena, laquelle n'aura eu à défendre qu'une seule balle de break et a été impeccable sur son service: 14 aces, 91% de points marqués sur sa première balle. Les autres stats sont éloquentes: 26 coups gagnants à 6, 54 points à 33, 11 fautes directes contre 19 et 4/5 au niveau des balles de break (contre 0/1). N'en jetez plus, la coupe est pleine ! 

Sur une surface, en terre battue certes mais rendue rapide par l'altitude, qui convient parfaitement à son jeu, Williams s'est donc adjugé le 41e titre de sa carrière. Elle est désormais la deuxième joueuse encore en activité la plus titrée, derrière sa soeur Venus (43) et à égalité avec la Belge Kim Clijsters. Elle peut surtout miser un bon paquet d'argent sur une deuxième victoire à Roland-Garros, dix ans après. Un triomphe Porte d'Auteuil qui marquerait clairement son retour au plus haut niveau après quelques galères et blessures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.