Népal : l'alpiniste espagnol Sergi Mingote est mort pendant une expédition sur le K2

Agé de 49 ans, il ne faisait pas partie du groupe qui a gravi le sommet mais d'une autre équipe, qui devait tenter l'ascension du sommet un autre jour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les alpinistes de l'expédition hivernale du Mont K2, la deuxième plus haute montagne du monde, à Katmandou (Pakistan), le 18 décembre 2020.  (PRAKASH MATHEMA / AFP)

L'exploit a été endeuillé. L'alpiniste espagnol Sergi Mingote est mort pendant une expédition sur le K2, samedi 16 janvier. Le deuxième plus haut sommet de la planète, dans le massif du Karakoram, au Pakistan, a été conquis le même jour pour la première fois en hiver, par une équipe népalaise.

"Triste décès de Sergi Mingote sur le K2. Il voulait continuer à faire l'histoire en participant à la première expédition pour vaincre ce sommet en plein hiver et sa vie a été emportée dans un tragique accident", a écrit le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez sur Twitter, quelques heures après qu'une équipe népalaise a réussi cette ascension.

Une chute en redescente

Sergi Mingote, âgé de 49 ans, ne faisait pas partie de ce groupe mais d'une autre équipe, qui devait tenter l'ascension du sommet un autre jour. Il se trouvait à un camp intermédiaire et a chuté en redescendant vers le camp de base, se blessant à une jambe selon son équipe.

Les risques encourus sont multiples sur le K2, où plus 80 personnes ont trouvé la mort, contre près de 450 qui en ont réussi l'ascension. Cette année, pas moins de quatre équipes différentes et une soixantaine de grimpeurs étaient présents sur le K2, soit plus au total que toutes les expéditions précédentes rassemblées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.