Coupe du monde de ski alpin : Pinturault "très fier" de son doublé dans "La Mecque des géantistes"

Double vainqueur sur le géant vendredi et samedi à Adelboden (Suisse), Alexis Pinturault a creusé l'écart en tête du classement général de la Coupe du monde de ski. Un doublé dont le skieur de Courchevel s'est dit "très fier", dans "La Mecque des géantistes" que représente la piste suisse. Ce dimanche, le Français s'élancera pour une troisième journée consécutive à Adelboden, sur le slalom.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Alexis Pinturault après son doublé réalisé vendredi et samedi à Adelboden (FABRICE COFFRINI / AFP)

Une performance unique, qui pourrait ne plus jamais avoir lieu dans l'histoire de la Coupe du monde de ski alpin. Voilà ce qu'est parvenu à réaliser Alexis Pinturault vendredi et samedi, en s'imposant lors des deux géants organisés à Adelboden (Suisse). "Je suis très très fier. Adelboden fait partie de La Mecque des géantistes. C'est un endroit où on a à coeur de briller et j'ai pu le faire deux fois ce week-end", a réagi le skieur de Courchevel après la course au micro d'Eurosport.

Bousculés par la crise sanitaire du Covid-19, les organisateurs de la Coupe du monde de ski avaient donc programmé deux jours de slalom géant à Adelboden, une piste mythique où se réunit généralement un public nombreux. Profitant de ce calendrier inédit, Pinturault a écrasé la concurrence pour réaliser cette grande performance : "Gagner deux fois de suite à Adelboden, c'est quelque chose d'unique". En 2017, le Français avait remporté sa première course en Suisse, avant de réaliser ce doublé en début de week-end.

115 points d'avance au classement général

Et le skieur de Courchevel n'a pas tremblé malgré les difficultés inhérentes à la piste. "C'est toujours une course difficile : il y a pas mal de mouvements de terrain, il faut skier intelligemment et savoir faire la différence sur les points clés. On sait qu'on peut rapidement perdre du temps à certains endroits parce qu'on a été trop gourmand." Finalement, Pinturault n'aura laissé que quelques miettes à ses concurrents, remportant trois des quatre manches du géant ce vendredi et samedi, et terminant à chaque fois devant Filip Zubcic.

Avec ces deux victoires consécutives, le Français compte désormais 115 points d'avance au classement général sur son dauphin, le Norvégien Aleksander Kilde. Une avance qui ne perturbe pas Pinturault. "C'est sûr qu'on a toujours une calculette dans la tête, même si on essaie d'en faire abstraction. Il faut se concentrer sur la performance, et le ski en lui-même. Il faut être devant à la fin de la saison, donc pour le moment, je veux me concentrer sur ma manière de skier, et remporter des victoires, parce que c'est le plus important", a-t-il assuré après la course. Pinturault s'élancera dimanche sur le slalom pour boucler de la meilleure des manières un week-end qui restera gravé dans sa mémoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.