Coupe du monde de ski alpin : Pinturault écrase la concurrence et s'impose à Adelboden

Vainqueur du dernier géant de 2020 à Alta Badia (Italie), Alexis Pinturault a parfaitement débuté son année 2021 en remportant celui d'Adelboden (Suisse) ce vendredi. Le skieur de Courchevel a conforté sa première place au classement général en réalisant un récital lors des deux manches, qui lui permet de terminer devant Filip Zubcic et Marco Odermatt. Un autre géant et un slalom sont prévus à Adelboden ce week-end.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Alexis Pinturault lors du géant d'Adelboden (FABRICE COFFRINI / AFP)

Impérial Alexis Pinturault ! Engagé ce vendredi pour la première épreuve du week-end à Adelboden (Suisse) sur le géant, le skieur de Courchevel s’est imposé haut la main dans des conditions météorologiques idéales. Une deuxième victoire consécutive pour Pinturault en géant cette saison, après Alta Badia (Italie) en décembre, et son deuxième succès sur la mythique piste suisse après celui de 2017, ce qui lui permet d’égaler Jean-Claude Killy, vainqueur en 1967 et 1968.

L'épreuve interrompue quelques minutes 

Sur la Chuenisbärgli, piste la plus technique et référence en géant de la Coupe du monde de ski alpin, Pinturault a donc totalement écrasé la concurrence et réalisé deux chefs d'œuvre lors des deux manches. Dans un silence de cathédrale, en raison des conditions sanitaires, quand cette épreuve déchaîne habituellement les foules et accueille un public nombreux, le Français a fait la différence dès la première manche. En fin de matinée, profitant du dossard n°1, Pinturault a ainsi pris près d'une seconde d’avance à tous ses concurrents, excepté Marco Odermatt et Filip Zubcic, respectivement à 96 et 97 centièmes.

"Il faudra être intelligent en seconde manche, et ne pas oublier d’attaquer même si j’ai un petit matelas d’avance", indiquait le Français à l’issue de la première manche. Impatient de s’élancer pour remporter sa première victoire de l’année, Pinturault a dû attendre de longues minutes. Parti en dernier lors de la seconde manche, le Français a notamment vu l’épreuve être interrompue après la blessure de Lucas Braathen. Le jeune Norvégien de 20 ans a subi une nette torsion du genou gauche lors d’une chute sur la ligne d’arrivée, comme son compatriote du même âge, Lie McGrath, lors de la première manche.

Plus d'une seconde d'avance à l'arrivée

Lorsque ce fut son tour, Pinturault, qui aurait pu se contenter d'assurer, n'a pas hésité à attaquer pour réaliser un récital. Plus rapide pendant la deuxième manche (1'08"32) que lors de la première (1'09"94), malgré l'ombre qui couvrait la piste, le Français termine finalement avec plus d'une seconde d'avance sur ses poursuivants. Le Croate Zubcic, auteur d'une superbe seconde manche, termine deuxième, devant le Suisse Odermatt. Avec ce succès, Pinturault conforte sa première place au classement général de la Coupe du monde, avec 60 points d'avance sur Aleksander Kilde.

Quatre autres Français étaient présents en seconde manche : Mathieu Faivre termine 17e, Thibaut Favrot 23e et Cyprien Sarrazin 25e. Victor Muffat-Jeandet, 15e à l'issue de la première manche en fin de matinée, se retrouve de son côté à une décevante 27e place, après une grosse erreur lors de la seconde manche. Le Français du jour se nomme donc sans conteste Alexis Pinturault. Ce dernier pourra tenter de rééditer son exploit ce samedi, avec une nouvelle épreuve de géant à Adelboden, avant le slalom de dimanche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de ski alpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.