Accidents de ski : les réflexes qui sauvent

Publié
Accidents de ski : les réflexes qui sauvent
Article rédigé par
Thomas Cuny - France 3
France Télévisions

Mercredi 19 janvier, Gaspard Ulliel trouvait la mort à la suite d'un accident de ski. Cet évènement dramatique n'est pas sans rappeler la dangerosité de certaines activités en montagne. Sur le plateau du 12/13, le journaliste Thomas Cuny fait un petit point prévention.

Les collisions mortelles entre skieurs sont extrêmement rares, et les chiffres du Système national d'observation de la sécurité en montagne révèlent moins d'un mort par an suite à ce type d'accident. Pourtant, l'année 2022 commence avec deux décès causés par des collisions entre skieurs. Sur le plateau du 12/13, le journaliste Thomas Cuny revient sur la mort de Gaspard Ulliel, survenue mercredi 19 janvier, et nous apprend également la disparition d'une fillette de cinq ans le week-end dernier.

"S'il n'y a pas vraiment de code réglementé, certaines instructions restent à respecter."

Il n’existe pas de “code de la route” pour les skieurs, mais il y a des règles qu’il faut évidemment respecter, en ce qui concerne la circulation. "Le skieur en contrebas de la piste est toujours prioritaire, car il a moins de visibilité vis-à-vis du skieur qui arrive du haut de la piste, censé maîtriser sa vitesse et sa trajectoire en toute circonstance", rappelle Thomas Cuny pour France 3. Il est déconseillé d'effectuer un virage à proximité immédiate d'un autre skieur. En termes de protection, le port du casque est vivement conseillé, et obligatoire pour les cours de ski dédiés aux enfants. "Cette protection est largement conseillée pour tous et tout le temps. Gaspard Ulliel n’en portait pas au moment de son accident", a-t-il conclu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.