Jeux d'hiver 2030 : "Ce sont des Jeux qui n'ont aucun sens écologique, ce sont des jeux de business", dénonce l'élue écologiste Fabienne Grébert

Fabienne Grébert pointe l'incohérence écologique des Jeux : "Nous allons investir dans des Jeux pour faire de la neige artificielle alors que nous ne sommes pas sûrs qu'il y aura de la neige en 2030."
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La candidature de la France pour les JO d'hiver 2030 s'articule, entre autres, autour de Méribel, Courchevel (ici sur la photo) et Val d'Isère pour les épreuves de ski alpin. (JEFF PACHOUD / AFP)

"Des Jeux d'hiver écologistes, économes et responsables, ce n'est pas possible dans le cahier des charges proposé par le CIO", a déclaré mercredi 29 novembre sur franceinfo Fabienne Grébert, conseillère régionale et présidente des Ecologistes à la région Auvergne-Rhône-Alpes, alors que le Comité international olympique a confirmé avoir uniquement retenu la candidature des Alpes françaises en vue de l'organisation des JO d'hiver en 2030.

"Nous avions fait des propositions au mois d'octobre qui ont toutes été refusées par Laurent Wauquiez et notamment une sur la question des transports. On a des vallées alpines qui ne sont pas desservies par le transport ferroviaire et cela aurait pu être l'occasion de rénover", développe Fabienne Grébert, qui estime que cette candidature aux Jeux d'hiver "a été faite dans la précipitation. Elle a été annoncée au mois de juillet, entérinée cinq mois plus tard sans que nous sachions quel bénéfice vont pouvoir en tirer les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes et les habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur."

Au-delà des transports, se pose le problème de l'eau, dont les réserves s'amenuisent. "70% des ressources d'eau douce sont dans les glaciers et elles fondent à vue d'œil et nous allons investir dans des Jeux pour faire de la neige artificielle alors que nous ne sommes pas sûrs qu'il y aura de la neige en 2030", alerte Fabienne Grébert. "D'ici la fin de ce siècle, 90% des stations de sports d'hiver auront disparus", a-t-elle ajouté. "Donc, ce sont des Jeux qui n'ont aucun sens écologique. Ce sont des jeux de business."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.