Jeux asiatiques d'hiver : le choix de l'Arabie saoudite comme pays d'accueil fait polémique

Publié Mis à jour
Jeux asiatiques d'hiver : le choix de l'Arabie Saoudite comme pays d'accueil fait polémique
Article rédigé par
J.Lonchampt, O.Martin, A.Lo Cascio, J.-C.Martin, M.Bitton - France 2
France Télévisions

L'Arabie saoudite accueillera les jeux asiatiques d'hiver en 2029. Le pays prévoit une construction, au milieu du désert, dans laquelle se dérouleront les sports d'hiver.

Les paysages désertiques, qui servent de décor au Paris-Dakar, en Arabie saoudite, vont être transformés pour accueillir les jeux asiatiques d'hiver. En 2029, des milliers d'athlètes se rendront dans ce pays, où la température ne descend pas en dessous de 0 °C, pour pratiquer du ski, snowboard et des sports de glace. "C'est impossible d'imaginer que cette candidature ne sera pas catastrophique d'un point de vue environnemental", indique Maël Besson, spécialiste de la transition écologique et du sport.

L'indignation de sportifs français 

L'Arabie saoudite prévoit la création d'une ville, d'un lac artificiel et de plusieurs hôtels de luxe. Le projet Neom, qui fera près de 26 000 km2, l'équivalent de la superficie de la Belgique, va coûter 500 milliards de dollars. Des sportifs français s'indignent. Après la Coupe du monde de football attribuée au Qatar, des sports d'hiver en Arabie saoudite relancent la polémique d'États capables d'acheter des événements sportifs prestigieux. L'Arabie saoudite est aussi candidate pour accueillir la Coupe du monde de football en 2030.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.