Cet article date de plus de six ans.

Six sports dans lesquels la France brille aussi

Course d'orientation, planche à voile, pétanque... Ils vous évoquent des vacances d'été pleines d'aventure, mais ces sports peuvent aussi faire la fierté de la France sur les podiums internationaux. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Magalie Pottier remporte la médaille d'argent lors des Jeux européens de BMX à Bakou (Azerbaïdjan), le 28 juin 2015. (JULIEN CROSNIER / DPPI MEDIA)

Vous saviez que la France brillait en football ou en handball, et vous venez tout juste d'apprendre que l'équipe de volley-ball tricolore méritait également toute votre attention, puisqu'elle vient de remporter la Ligue mondiale. En dehors des projecteurs pourtant, bien d'autres sports peu suivis en France accumulent les récompenses.  

Francetv info revient sur six disciplines qui sacrent la France et dont on entend pourtant peu parler.

La course d'orientation

Le Français Thierry Gueorgiou remporte la médaille d'or au championnat du monde de course d'orientation, à Sotkamo (Finlande) le 9 juillet 2013. (LEHTIKUVA LEHTIKUVA / REUTERS)

Thierry Gueorgiou, ce nom ne vous dit peut-être rien. Il accumule pourtant 12 médailles d'or, 3 d'argent et 4 de bronze en championnats du monde, et trois coupes du monde à son palmarès, dont la dernière, le 7 juin 2015, dans la catégorie "moyenne distance". Sa discipline ? La course d'orientation. La France tire son épingle du jeu dans ces compétitions qui se déroulent en pleine nature, avec une boussole et une carte. L'équipe de France a par exemple remporté l'épreuve de sprint relais mixte en course d'orientation à VTT lors des derniers championnats d'Europe, en juin. 

Le parachutisme

Du 18 au 31 août 2014 se sont déroulées les épreuves du championnat du monde de parachutisme en Bosnie-Herzégovine et en République tchèque. Les Français sont repartis avec 18 médailles. Sauts individuels ou collectifs, en vol relatif ou en freestyle, les performances de la Fédération française de parachutisme ont séduit les jurys. Huit médailles d'or dont le saut ci-dessus de Yohann Aby, 6 d'argent et 4 de bronze. Avec ces résultats, la France conserve le Trophée Patrick de Gayardon, qui récompense la meilleure nation en parachutisme. En tout cas jusqu'en septembre 2016, date des prochains Championnats du monde, à Chicago (Etats-Unis). 

La voile

Charline Picon, championne du monde en planche à voile RS:X, lors des Jeux olympiques de Londres le 4 août 2012. (WILLIAM WEST / AFP)

La France, toute première nation dans le classement des derniers championnats du monde de voile, qui ont eu lieu à Santander (Espagne) en septembre 2014. Charline Picon et Julien Bontemps ont été sacrés champions du monde en planche à voile RS:X, Billy Besson et Marie Riou sont désormais triples champions du monde en catamaran Nacra 17, comme le raconte Le Monde. Prochaine étape pour les Français : l'or aux Jeux olympiques de Rio en 2016. 

La pétanque

Philippe Quintais joue la finale du "Mondial La Marseillaise", le 9 juillet 2009 sur le vieux port de Marseille.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Moins aventurier que la voile, mais tout aussi bleu-blanc-rouge. En pétanque, la France est le pays le plus titré au monde. Elle totalise 89 médailles dont 44 d'or, bien loin devant la Thaïlande qui comptabilise 35 titres sur le tableau de la Fédération internationale de pétanque. Le joueur Philippe Quintais y est pour beaucoup. Il est en effet monté sur la première marche 12 fois.

Déception pourtant lors des championnats du monde de pétanque tête à tête à Nice en janvier 2015. Un Belge et une Espagnole sont repartis avec les titres suprêmes. Prochains rendez-vous internationaux pour redorer le blason français : le championnat du monde de pétanque jeunes du 31 octobre au 3 novembre, et le championnat du monde de pétanque féminine du 5 au 9 novembre.

Le canoë et le kayak

Guillaume Alzingre termine premier lors des championnats du monde de canoë-kayak en sprint à Augsburg (Allemagne), le 11 juin 2011. (CHRISTOF STACHE / AFP)

Encore une discipline assez discrète dans laquelle les Français brillent ! Dernièrement encore, les équipes françaises se sont fait remarquer. Lors du championnat du monde de descente en sprint, fin juin dernier, les céistes et kayakistes français ont ramené de Vienne (Autriche) quatre titres sur les épreuves individuelles et quatre titres en équipe, grâce à Guillaume Alzingre, à Paul Graton, à Claire Haab, à Damien Mareau et à Pierre Troubady. En slalom, l'Hexagone était reparti avec huit récompenses (4 d'or, 2 d'argent et 2 de bronze) lors des championnats du monde en septembre 2014.

Le BMX

Magalie Pottier remporte la médaille d'argent lors des Jeux européens de BMX à Bakou (Azerbaïdjan), le 28 juin 2015. (JULIEN CROSNIER / DPPI MEDIA)

En 2011, il était champion du monde, il vient maintenant d'être sacré champion d'Europe. A 23 ans, le Français Joris Daudet continue de briller en BMX. Il était aux côtés de Magalie Pottier, qui ramène la médaille d'argent. En bicycle motocross, la France n'a pas à rougir. Pour la coupe du monde de BMX qui s'est déroulée à Manchester en avril 2015, Amidou Mir a terminé deuxième derrière l'Anglais Liam Phillips, tandis que Joris Daudet a fini cinquième. 

Une liste encore longue...

La France s'illustre également en hockey subaquatique, ce sport d'équipe en apnée au fond d'une piscine. L'équipe nationale a en effet été sacrée plusieurs fois championne du monde et d'Europe.

Un pilote français, Yvan Muller, a remporté à quatre reprises le championnat du monde des voitures de tourisme, dont il détient le record du nombre de victoires (41).

Le char à voile, sport préféré des Bretons, peut également faire la fierté de tout le pays. Les Français étaient revenus avec un large palmarès des championnats du monde de 2014.

A ne pas oublier, enfin, la progression fulgurante des Français en Quidditch moldu, sport inspiré de la saga Harry Potter. Les Phénix de Paris ont été sacrés meilleure équipe européenne en 2014...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.