DIRECT. Tournoi des six nations : l'équipe de France de Rugby chute en Ecosse (32-26)

Pour son deuxième match dans le Tournoi dimanche, le XV tricolore se déplace à Murrayfield, pour affronter celui du Chardon.

Ce direct est terminé.

avatar
franceinfoPierre GodonFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Après une défaite concédée à la dernière seconde face aux Irlandais (13-15) le XV de France doit se rattraper, dimanche 11 février en Ecosse, pour la deuxième journée du Tournoi des six nations. La rencontre est à suivre à partir de 15h50 sur France 2 et sur notre site franceinfo.fr.

Le XV Tricolore. Pour pallier aux blessures, le 3e ligne Marco Tauleigne et le trois-quarts centre Geoffrey Doumayrou ont été appelés par le sélectionneur Jacques Brunel. Mais tous les regards se porteront sur Lionel Beauxis, titularisé à l'ouverture alors qu'il n'a plus porté le maillot bleu depuis 2012.

Le XV Ecossais. Après la raclée subie, samedi 3 février au Millennium de Cardiff, face au Pays de Galles (7-34), le sélectionneur Greg Townsend a effectué six changements. Ainsi, le demi de mêlée Greig Laidlaw débutera à la place d’Ali Price, il sera associé, à la charnière, au futur ouvreur du Racing 92 Finn Russell. L’ailier Sean Maitland remplace Byron McGuigan (blessé), le sélectionneur a évincé Chris Harris, au profit de Pete Horne. Devant,Townsend a titularisé Ryan Wilson et Grant Ghilchrist (2e et 3e ligne).

En finesse ou en puissance ? Une défaite en Ecosse serait vue comme une vraie contre-performance pour les Bleus de Jacques Brunel. Mais pour battre le XV du Chardon, les Français devront se méfier du jeu débridé des trois-quarts écossais. La bonne idée pourrait alors être de miser sur la supériorité du pack tricolore, et d'oublier pendant 80 minutes les envies de French flair

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RUGBY

20h47 : C'est "la pire équipe de France que j'ai vue", estime l'ancien sélectionneur anglais Clive Woodward, champion du monde en 2003. "Je ne comprends pas comment ils font pour régresser avec de tels joueurs."

19h26 : "Le résultat n'est pas bon, c'est dommage de perdre encore mais il ne faut pas tout jeter non plus, on a fait de bons mouvements, on a réussi à jouer mais encore une fois il y a trop de points qui nous font mal" , défend l'arrière du XV de France Geoffrey Palis.

19h07 : "Je pense qu'on n'est pas très loin."

Le sélectionneur a préféré voir le verre à moitié plein lors de sa conférence de presse d'après-match, d'après défaite plutôt. "Je veux retenir le positif de ces deux rencontres: on a été en mesure de les faire basculer. On connaissait la valeur de l'Écosse, ses performances depuis deux-trois ans. On avait montré qu'on pouvait rivaliser. Il faut retenir ça. Pour le moment, il manque un petit quelque chose."

18h31 : Pour une bonne équipe de rugby prenez un entraîneur de Nouvelle Zélande

18h30 : Amoureux du rugby et du beau jeu, jamais je n'aurais pensé me réjouir de la défaite de l’EDF.... Pourquoi ? C’est bien fait pour Bernard Laporte. Virer Novès et nous vendre l’arrivée de Brunel comme le changement radical pour enfin gagner.... et bien non ! Une équipe de rugby ça ne joue bien que dans la confiance et le collectif et non pas dans le dictat d’un chef! Quand Mr Laporte était sélectionneur ce qui lui importait c’était le « collectif » -avé l’accent ;)- plus maintenant? On verra quelle tambouille vous nous préparerez avec votre cuillère de bois....

18h30 : La France va devoir lutter pour obtenir la cinquième place du Tournoi !

18h29 : Eh bé nous on a la plus grande Championne Olympique de ski à bosses!! Et toc!!!

18h29 : Je croyais que le problème était Guy Noves!

18h29 : Vos réflexions sur la énième défaite du XV de France tombent dans les commentaires comme les pénalités écossaises en seconde période.

17h48 : Un jour Brunel prendra la sortie et on en sera au même point. Quand va-t-on comprendre que faire jouer des étrangers plutôt que des joueurs français n’aide pas à construire une équipe nationale?!

17h47 : Ecosse 32 - 26 France objectif du tournoi : battre l’Italie 🇮🇹 sinon cuillère de bois parce qu’on battra ni l’Angleterre ni le pays de galles

17h44 : Comment une nation de rugby comme la France avec le meilleur championnat peut elle être aussi mauvaise ? C’est à pleurer 😢🏉

17h44 : Bientot la cuillère de bois

17h44 : Si on fait le grand chelem à l’envers, le coach se laisse pousser la barbe ? 😤

17h43 : Guirado pointe l'indiscipline, le mal qui a coûté très cher aux Tricolores en seconde période. "C'est pire que la semaine dernière", soupire-t-il.

17h44 : "On s'est un peu arrêtés de jouer", lâche sur France 2 le pauvre Guilhem Guirado, qui doit en avoir marre d'être interrogé pour expliquer les raisons de la défaite, comme c'est le cas depuis un an.

17h42 : À quand le changement de sélectionneur ? Aucune identité de jeu française

17h42 : Que de regrets, que de fautes...

17h42 : Nouvelle défaite, nouvelle désillusion pour le XV de France, encore battu, cette fois en Écosse (32-26). Les Français ont réalisé une première période encourageante, mais ont sombré après la pause.

17h41 : A trois secondes de la fin, l'arbitre siffle une nouvelle pénalité pour les Écossais. C'est cuit.

17h40 : Les Français trouvent une touche dans le camp écossais, mais perdent une nouvelle fois bêtement la balle dans le maul. L'arbitre siffle en leur faveur. A quelques secondes de la fin, on ne voit pas comment les Français peuvent marquer.

17h37 : 5 minutes encore à jouer, et nouvelle pénalité écossaise ! Greig Laidlaw, bourreau des Tricolores avec 100% au pied sur huit tentatives, porte le score à 32-26 pour le Chardon.



17h35 : Vu le match contre l'Ecosse... je suis inquiet pour le match contre l'Italie... surtout qu'ils arriveront après plus d'un an sans victoire...

17h35 : On retrouve enfin l'EDF...pas de fond de jeu, des fautes et des fautes..et pas de leader...

17h33 : @anonyme Rassurez-vous, il y a les Italiens auparavant.

17h31 : Je n'ose pas imaginer ce que nous allons prendre contre les Anglais ! !!!

17h31 : L'Écosse passe devant grâce à une nouvelle pénalité de Laidlaw. Au pire moment, à 10 minutes de la fin ! pour le XV du Chardon.


17h29 : Ce n est pas aujourd'hui que l'on sortira de la spirale de la défaite

17h28 : Manque de concentration, erreurs stratégiques; attention, seul un leader peut inverser la tendance !

17h28 : Comme me le glisse mon camarade David McPerrault (qui avait prévu un succès écossais), "c'est kilt ou double pour les Bleus". On me propose aussi "les Bleus sur des chardons ardents". Vous l'avez ?

17h27 : Et à l'instant, Lionel Beauxis, en difficulté, a tenté (et réussi) une chistera devant sa ligne d'en-but, et sous la pression des Écossais. Pas encore de dégâts, mais l'Écosse a pris le dessus dans le jeu.

17h23 : Et voilà l’égalisation...on peut parler de tournant du match?

17h23 : Aïe, aïe, aïe, l'Écosse égalise sur un énième coup de pied de Laidlaw. à un gros quart d'heure du terme, bien malin qui devinera comment va s'achever ce match.

17h20 : Sinon, la course-poursuite à coups de pénalités continue, 26-23 pour la France à 20 minutes de la fin. Niveau jeu, c'est moins emballant, mais niveau suspense, on est servis.

17h19 : Vous marquez un point, @anonyme, car Baptiste Serin n'a pas réussi une entrée transcendante, notamment au niveau des sorties de balle dans les rucks. Mais au moins il marque les pénalités (et c'est un peu moins le profil "neuvième avant" qu'a Machenaud).

17h18 : On peut s’y connaitre en rugby et avoir comme choucou Serin ? Chambrage of course !!!

17h18 : @anonyme Vous faites mine de découvrir que Macron est (aussi) un équipementier italien qui existe depuis une trentaine d'années ? A chaque France-Écosse depuis trois ans, j'ai droit à la même blague :-)

17h17 : Inscription Macron sur le maillot des écossais ! Est ce dans la stratégie France is back ?

17h17 : @guepprate Effectivement, en revoyant les images, il semble que l'arbitre avait d'abord signalé un en-avant de Laidlaw. Et il n'a pas rendu le ballon aux Français.

17h16 : Pourriez-vous confirmer ce que nous avons vu rapidement, par la réalisation, pendant le première mi-temps en ce qui concerne un avant des Écossais juste avant qu'ils ne marquent un essai. L'arbitre ne pouvait pas ne pas le voir.

17h11 : Pour un spectateur neutre c'est un match emballant mais pour un supporter c'est crispant.

17h10 : Encore une que nous allons perdre...

17h10 : ça sent la douille ce match

17h10 : A vous lire, le XV de France va continuer avec ses mauvaises habitudes et va perdre ce match...

17h10 : @anonyme Effectivement, Mohed Altrad et Bernard Laporte sont au cœur de l'affaire de conflits d'intérêts qui pourrit la vie de la Fédération française de rugby, mais le contrat de sponsoring avalisant la présence du groupe de BTP sur le maillot des Bleus a été validé.