Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "Voilà, voilà..." : l'énorme lapsus d'Edouard Philippe lors d'un discours sur l'organisation de la Coupe du monde de rugby 2023

Le chef du gouvernement a provoqué les rires dans l'assistance en prononçant "sucer" à la place de "susciter". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, lors de son discours sur l'organisation de la Coupe du monde de rugby 2023, au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 10 mars 2018.  (FRANCOIS MORI / AFP)

Sa langue a fourché. Le Premier ministre Edouard Philippe a commis un beau lapsus, samedi 10 mars, lors de son discours de lancement de l'organisation de la Coupe du monde de rugby en France en 2023, au stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). "Et parce que la France est une nation qui veut continuer à sucer...", déclare le chef du gouvernement avant de marquer une pause puis de se reprendre : "La France est une nation qui veut continuer à susciter des grands champions."

Devant les sourires de l'assemblée, composée des principaux représentants du monde du rugby, Edouard Philippe a joué la carte de l'humour : "On me dit que les amateurs de rugby ont parfois l'esprit mal placé. Je ne peux pas le croire...", a-t-il lancé sous les rires et les applaudissements avant d'ajouter "voilà, voilà". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.