Rugby féminin : pourquoi il ne faut pas rater le match France - Angleterre

Une semaine après leur rencontre lors de la finale du Tournoi des Six Nations, la France et l'Angleterre s'affrontent une nouvelle fois, mais cette fois-ci en terre tricolore. 

Article rédigé par
Charlotte Diry - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Gaëlle Hermet, capitaine de l'équipe de France féminine.  (ANDREW COWIE / COLORSPORT)

On prend les mêmes et on recommence… ou presque. Moins d’une semaine après la finale du Tournoi des Six Nations remportée par les Anglaises (10-6), la France et le XV de la Rose féminin vont une nouvelle fois s’affronter vendredi 30 avril, à Lille. Un match amical aux airs de crunch entre les deux meilleures ennemies à suivre dès 21h sur France 4. 

Parce qu’il y a une revanche à prendre

Elles sont passées de justesse à côté de la victoire, mais surtout du sacre lors du Tournoi des Six Nations, le 24 avril. Six jours plus tard, les joueuses du XV de France ont l’occasion de prendre leur revanche face à une équipe d’Angleterre qui leur tient tête depuis plusieurs années.

Actuellement sur une série de six défaites consécutives face à leur bête noire, les "affamées" peuvent désormais changer la donne. Certes, sans titre en jeu, le match n’aura pas la même saveur. Mais, avec leur défense comme point fort, elles pourront s’appuyer sur leurs avants et leurs plaquages offensifs afin de limiter l’avancée des Anglaises. 

Parce que la composition des Bleues a été remaniée

Pour cette revanche, l’entraîneure de l’équipe de France, Annick Hayraud, n’a pas hésité à modifier son XV de départ. Le huit de devant reste pratiquement intact avec un seul changement : Julie Annery prend la place de Marjorie Mayans, forfait, en tant que numéro 6.

Du côté des arrières, scénario inverse. Seule Caroline Boujard a gardé sa place de titulaire. Cependant, elle jouera à l’aile sous le numéro 14 contrairement à la semaine passée, où elle portait le 11. La ligne des trois-quarts sera complétée par Elise Pignot à l’aile gauche avec Gabrielle Vernier et Maëlle Filopon au centre.

La charnière sera composée de Pauline Bourdon et Morgane Peyronnet. Le poste d’arrière est lui récupéré par Jessy Trémoulière au détriment d’Emilie Boulard.

Parce que Caroline Boujard est encore titulaire

Elle a réalisé un tournoi des Six Nations exceptionnel avec les Bleues. Caroline Boujard, ailière du XV de France, s'est démarquée en terminant meilleure marqueuse d’essais de la compétition. Avec un triplé face au pays de Galles (53-0, le 3 avril) en seulement 14 minutes, le ton était déjà donné pour la native de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

Quelques jours plus tard, alors que la France affrontait l’Irlande, Caroline Boujard réitérait, inscrivant un doublé. Un total de cinq essais pour la joueuse de Montpellier, qui lui permet d’être en course pour le titre de meilleure joueuse du Tournoi des Six Nations 2021.

Face à elle dans la course au titre, deux Anglaises : Zoe Aldcroft et Poppy Cleall. La Française a de vraies chances, puisqu’en plus d’être la meilleure marqueuse d’essais, elle n’a pas été avare des mètres parcourus.

Ballon en main, la Tricolore a effectué 132 mètres contre le pays de Galles et 120 face aux Irlandaises. Au final, elle a terminé le Tournoi avec le deuxième total de mètres parcourus chez les Bleues. Une preuve de son importance au sein du XV de France ? Elle est la seule à avoir résisté au remaniement d'Annick Hayraud à l'arrière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.