Six nations 2023 : un XV de France royal humilie l'Angleterre dans une victoire historique à Twickenham

Les Bleus ont largement dominé le XV de la Rose sur sa pelouse lors de la 4e journée du Tournoi des six nations, samedi.
Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport - De notre envoyée spéciale à Londres
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Les Français célèbrent l'essai de Charles Ollivon lors du Crunch entre la France et l'Angleterre dans le Tournoi des six nations, le 11 mars 2023. (ADRIAN DENNIS / AFP)

Une leçon de rugby. Dans le temple du ballon ovale, à Twickenham, le XV de France a livré une démonstration pour humilier l'Angleterre (53-10) lors de la quatrième journée du Tournoi des six nations, samedi 11 mars. Dix-huit ans après la dernière victoire française à Londres dans la compétition, les Bleus de Fabien Galthié ont remporté un succès éblouissant contre le rival historique anglais. Dominateurs dans tous les secteurs de jeu, les Français ont conclu la rencontre avec sept essais au compteur. C'est la plus large victoire des Bleus à Twickenham de l'histoire, c'est aussi la plus importante défaite des Anglais à domicile, tous adversaires confondus.

Sur cette pelouse qui ne leur réussissait plus, les Français ont joué un très grand match de rugby. Loin des difficultés du passé à Londres et de leur début de Tournoi mitigé, ils se sont imposés dans tous les secteurs du jeu. Mis en orbite par un début de match canon, pas perturbés par le soudain changement de météo, ils ont inscrit sept essais, dont le premier dès la troisième minute de jeu. Le ton était donné, et Twickenham s’est vite mis à chanter en bleu-blanc-rouge.

Pas de temps à perdre, il y a un match à gagner. Lors d'un superbe mouvement collectif, Ethan Dumortier parcourt 50 mètres puis transmet à Thomas Ramos en bout de ligne. Essai et transformation pour l'arrière des Bleus, 7 à 0 après 2 minutes de jeu. -
Journée 4 : la France inscrit un essai dès l'entame face à l'Angleterre Pas de temps à perdre, il y a un match à gagner. Lors d'un superbe mouvement collectif, Ethan Dumortier parcourt 50 mètres puis transmet à Thomas Ramos en bout de ligne. Essai et transformation pour l'arrière des Bleus, 7 à 0 après 2 minutes de jeu. - ()

Lancés par ce départ canon, les Bleus se sont appuyés sur une conquête redoutable et des arrières inarrêtables pour attaquer inlassablement une équipe anglaise totalement déboussolée. Sûrs de leur supériorité, ils se sont mis à voir la vie en rose, et en double. Après la première réalisation de Thomas Ramos, Thibaut Flament et Charles Ollivon, au cœur d’une troisième ligne retrouvée, se sont offert un doublé. Tout comme Damian Penaud, auteur de deux superbes essais, tout en vitesse, dans le dernier quart d’heure de jeu.

Ils ont aussi été portés par un Antoine Dupont royal à la baguette, qui a fait parler toute son intelligence de jeu, comme sur cette magnifique passe au pied sur le quatrième essai français (59e). Remplacé pour la première fois depuis le début du Tournoi, il est sorti sous une ovation de tout le stade (68e). 

Encore dans la course pour le titre

Et puisqu’il faut aussi un peu de chance dans les grands rendez-vous, presque tout leur a réussi. La première tentative d’essai anglais n’a pas été validée car le ballon a glissé sous le porteur, et quand ils ont joué leur va-tout pour repousser la pression anglaise, ils ont inscrit leur cinquième essai après l’heure de jeu.

Coup sur coup, les Bleus punissent l'Angleterre. Charles Ollivon profite d'un moment de flottement dans l'en-but du XV de la Rose pour inscrire son 2e essai de la rencontre. Thomas Ramos transforme une nouvelle fois (41-10) et la France se dirige vers son plus large succès contre l'Angleterre. -
Journée 4 : la France passe la barre des 40 points grâce au "roi" Charles Ollivon Coup sur coup, les Bleus punissent l'Angleterre. Charles Ollivon profite d'un moment de flottement dans l'en-but du XV de la Rose pour inscrire son 2e essai de la rencontre. Thomas Ramos transforme une nouvelle fois (41-10) et la France se dirige vers son plus large succès contre l'Angleterre. - ()

Le bonus offensif était là, la barre des 50 points était passée pour la première fois depuis février 2021 et un match du Tournoi contre l’Italie (50-10), et les Français infligeaient au XV de la Rose la pire défaite de son histoire à Twickenham. Cette victoire bonifiée permet aux Bleus de distancer leurs adversaires du soir au classement et de rester dans la course pour conserver leur titre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.