Cet article date de plus de huit ans.

XV de France: Pélissié et Debaty appelés

Philippe Saint-André , le sélectionneur-manageur et ses entraineurs adjoints Yannick Bru et Patrice Lagisquet ont effectué deux changements dans le groupe France de 30 joueurs qui doit participer au stage de 3 jours du 28 au 30 octobre 2013 au Centre national du Rugby de la FFR à Linas-Marcoussis.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jonathan Pelissié

Suite à l’indisponibilité de Maxime Machenaud (Racing Métro 92, 24 ans, 11 sél.) pour sa blessure à la main , c’est le joueur de Montpellier Jonathan Pélissié (Montpellier Hérault Rugby, 25 ans , 0 sél.) qui est convoqué au stage. 

En attente du cas Parra

Thomas Domingo (ASM Clermont Auvergne, 28 ans , 27 sél.) doit subir une intervention chirurgicale entrainant un repos de plusieurs semaines, il  est remplacé par son partenaire de club Vincent Debaty (ASM Clermont Auvergne, 32 ans , 18 sél.).

Pour le cas de Morgan Parra (ASM Clermont Auvergne, 24 ans , 51 sél.) qui a fait appel de la décision de la commission de discipline de la LNR qui l’a suspendu pendant 4 semaines, l’encadrement de l’Equipe de France attendra la décision de la commission d’appel pour  décider de son remplacement.

Le groupe de 30 joueurs

Avants (16): Debaty (Clermont), Forestier (Castres), Kayser (Clermont),  Szarzewski (Racing-Métro), Mas (Montpellier), Slimani (Stade Français),  Flanquart (Stade Français), Maestri (Toulouse), Papé (Stade Français),  Vahaamahina (Perpignan), Dusautoir (Toulouse), Le Roux (Racing-Métro), Nyanga  (Toulouse), Ouedraogo (Montpellier), Chouly (Clermont), Picamoles (Toulouse)
Arrières (14): Doussain (Toulouse), Pélissié (Montpellier), Parra  (Clermont), Lopez (Perpignan), Talès (Castres), Bastareaud (Toulon), Fickou  (Toulouse), Fofana (Clermont), Fritz (Toulouse), Mermoz (Toulon), Médard  (Toulouse), Guitoune (Perpignan), Dulin (Castres), Huget (Toulouse)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.