Cet article date de plus de neuf ans.

La presse néo-zélandaise se déchaîne contre le XV de France

J -1 avant la finale tant attendue de la Coupe du monde de rugby et le XV de France doit faire face à une campagne de presse très hostile en Nouvelle-Zélande. Les médias locaux accusent les Français d'être "violents" sur le terrain et en dehors.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Les Français sont vicieux" , voilà ce qu'on peut lire dans le New Zealand Herald. Le quotidien kiwi donne la parole à un ancien international Black, capitaine en 1986 lors de la victoire des Bleus en test match à Nantes (16 à 3). Dans les colonnes de journal, Wayne Shelford met en garde les joueurs de la sélection nationale, pour lui les Français sont "prêts à tout" et "ont été trop sages" ces derniers temps sur le terrain. Amer, il ajoute "les Français sont habitués aux coups bas quand ils sont au pied du mur" , tout un programme.

La presse locale n'en est pas à son coup d'essai, fin septembre elle avait déjà accusé Julien Bonnaire d'avoir pratiqué une fourchette sur le capitaine Black Richie McCaw, la fourchette c'est ce "coup bas" qui consiste à mettre les doigts dans les yeux du joueur qui vous fait face, souvent dans la mêlée.

L'équipe "la plus disciplinée"


Du côté des Bleus, on fait mine de ne pas s'y intéresser. Marc Lièvremont — après avoir qualifié ses joueurs de "sales gosses"  — parle aujourd'hui de joueurs au "comportement irréprochable sur et en dehors du terrain" .

Même réaction chez les joueurs français, William Servat par exemple ironise : "Je ne suis pas sûr que l'on soit de si mauvais garçons que ça" et d'ajouter qu'il n'y a pas dans l'équipe "de grands barbares comme [les journaux] peuvent le dire" . Et on a envie de le croire, du côté de l'entraîneur des Black, Graham Henry , c'est la prudence qui domine : "Cette équipe de France, on ne sait jamais trop comment ils vont arriver, donc on se prépare à jouer contre la meilleure équipe du monde." Apparemment, chez les Néo-Zélandais, on n'a pas oublié les défaites contre les Bleus en phases finales de la Coupe du monde de 1999 et 2007. Et en 2011 ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.