L'Essonne, terre de rugby

France 3 est allée au plus près de passionnés du ballon ovale en région parisienne.

FRANCE 3
La France affronte la Nouvelle-Zélande ce 17 octobre en quart de finale de la coupe du monde. Pour l'occasion, France 3 s'est rendue à Massy-Palaiseau. Dans la commune, le rugby commence tout petit. Les enfants ont cinq ou six ans et pour eux le ballon ovale c'est déjà du sérieux. "Jaime plaquer", explique un jeune enfant, alors que la préférence de son compère va pour les passes.
 
Ici, le rugby est un projet social capital aux yeux de  Philippe Meyrignac, l'un des 40 bénévoles du club. "On regroupe à peu près 26 ou 27 nationalités dans le club et c'est ce qui fait notre richesse (...)", commente l'éducateur du club de Massy. 280 enfants sont inscrits à l'école de rugby. Ils viennent de milieux différents, mais sur le terrain, l'osmose est parfaite.

Un sport pour tous

"Ce n'est pas plus violent qu'un autre sport", assure une maman. "Quand il est bien pratiqué, ils apprennent à ne pas faire mal ou à tomber correctement pour ne pas se faire mal", ajoute-t-elle. Au rugby, tous les gabarits ont leur place. Avec près de 50 000 licenciés, l'ile de France devient une terre d'ovalie. De nombreux joueurs de Massy plus âgés sont aussi en sport-études. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le joueur de rugby français Thierry Dusautoir lors de l\'entraînement au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 27 février 2015. 
Le joueur de rugby français Thierry Dusautoir lors de l'entraînement au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 27 février 2015.  ( MAXPPP)