Coupe du monde de rugby : l'Afrique du Sud rejoint l'Angleterre en finale après un match cadenassé contre le pays de Galles (19-16)

Les deux équipes étaient au coude-à-coude jusqu'à la 76e minute, au cours de laquelle Pollard a donné l'avantage aux siens grâce à une quatrième pénalité.

Le Sud-Africain Damian De Allende, le 27 octobre 2019 à Yokohama (Japon), lors de la demi-finale de la Coupe du monde de rugby contre le pays de Galles.
Le Sud-Africain Damian De Allende, le 27 octobre 2019 à Yokohama (Japon), lors de la demi-finale de la Coupe du monde de rugby contre le pays de Galles. (ODD ANDERSEN / AFP)

Douze ans après, l'Afrique du Sud retrouvera l'Angleterre pour un duel au sommet. Les Springboks ont décroché leur billet pour la finale de la Coupe du monde de rugby, dimanche 27 octobre, en venant à bout du pays de Galles à l'issue d'un match très disputé (19-16). Les deux équipes étaient au coude-à-coude jusqu'à la 76e minute, lorsque Pollard a donné l'avantage aux siens grâce à une quatrième pénalité.

À lui seul, Pollard a inscrit 14 des 19 points de son équipe, dont le seul essai a été inscrit par le centre Damian De Allende (57e minute). L'ailier Josh Adams a marqué le seul essai gallois (65e). "C'était vraiment un match angoissant. On avait perdu nos quatre derniers matchs contre eux. Et le match aurait pu tourner pour eux. Je les respecte tellement, ainsi que leur entraîneur. Je pense que nous avons été un peu chanceux", a lancé Rassie Erasmus, le sélectionneur sud-africain, à l'issue du match.

Les Gallois face aux All Blacks en petite finale

Cette demi-finale marque la fin de l'aventure pour le sélectionneur néo-zélandais du pays de Galles, Warren Gatland. Il rêvait de hisser son équipe en finale, avant de quitter le poste qu'il occupe depuis 2008. Le XV du Poireau avait déjà laissé échapper cette opportunité : en 1987 face aux All Blacks et en 2011 face à la France. "Nous perdons de peu, mais peut-être que nous aurons une autre occasion [d'arriver en finale]. Ce n'était pas notre jour, mais je suis toujours fier d'enfiler ce maillot et de représenter toutes les personnes qui portent du rouge dans ce stade", a déclaré le capitaine gallois Alun Wyn Jones, au bord des larmes, au coup de sifflet final.

Les Diables rouges affronteront les Néo-Zélandais lors du match pour la 3e place du Mondial, vendredi 1er novembre. Le lendemain, l'Afrique du Sud tentera de soulever la coupe Webb Ellis pour la 3e fois de son histoire, en battant le XV de la Rose à Yokohama. Les Anglais essaieront, eux, de décrocher leur deuxième titre de champions du monde.