Coupe du monde de rugby : les Anglais créent la sensation en éliminant les All Blacks et se qualifient pour la finale (19-7)

Le XV de la Rose avait donné le ton avant le coup d'envoi, en se disposant en "V" lors du haka des Néo-Zélandais.

Les joueurs anglais félicitent Ben Youngs (à droite) après son essai inscrit contre la Nouvelle-Zélande, le 26 octobre 2019 en demi-finale de la Coupe du monde de rugby à Yokohama (Japon).
Les joueurs anglais félicitent Ben Youngs (à droite) après son essai inscrit contre la Nouvelle-Zélande, le 26 octobre 2019 en demi-finale de la Coupe du monde de rugby à Yokohama (Japon). (MASAHIRO SUGIMOTO / YOMIURI / AFP)

Impitoyables Anglais. Le XV de la Rose a créé la sensation, en se qualifiant pour la finale du Mondial de rugby, samedi 26 octobre à Yokohama (Japon), aux dépens des All Blacks (19-7). La Nouvelle-Zélande, double tenante du titre, n'avait plus perdu en Coupe du monde depuis sa défaite face à la France en quart de finale de l'édition 2007.

Les Anglais, qui avaient donné le ton avant le coup d'envoi en se disposant en "V" lors du haka des Néo-Zélandais, ont marqué le premier essai du match après moins de deux minutes de jeu, grâce au centre Manu Tuilagi. Dominant dans tous les secteurs, ils sont rentrés au vestiaire sur le score de 10-0 à la mi-temps. Dans la seconde période, George Ford a marqué trois pénalités, offrant une avance confortable à son équipe. Le XV de la Rose a commis une seule erreur, sur un lancer en touche mal maîtrisé, à cinq mètres de sa ligne d'en-but. Cette faute grossière a permis au 3e ligne néo-zélandais Julian Savea de sauver l'honneur, en marquant un essai à la 57e minute. 

L'Angleterre, seule équipe de l'hémisphère nord déjà sacrée championne du monde (en 2003), accède à la finale pour la quatrième fois de son histoire. Elle affrontera, samedi 2 novembre, le vainqueur de l'autre demi-finale opposant le pays de Galles et l'Afrique du Sud.