Cet article date de plus de quatre ans.

Mondiaux de natation 2017: Peaty, Masse et King font tomber les records !

Pas moins de trois records du monde sont tombés ce mardi, lors des Mondiaux de natation.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

En l'espace de quelques minutes, deux records du monde sont d'abord tombés à Budapest, lors des Mondiaux de natation. C'est le Britannique Adam Peaty qui a le premier amélioré son propre record du monde sur 50 m brasse, devenant le premier homme sous les 26 secondes (25.95) en demi-finales. Puis, la Canadienne Kylie Masse a elle aussi effacé un record planétaire, celui du 100 m dos en 58 sec 10 dans la finale de la compétition. La nageuse de 21 ans enlève des tablettes la marque établie par la Britannique Gemma Spofforth (58.12) en 2009.

Puis pour clore cette journée, l'Américaine Lilly King a signé le meilleur chrono de tous les temps sur 100 m brasse (1:04.13), dans la dernière finale au programme de la journée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde de natation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.