Vidéo Championnats d’Europe de natation 2022 : de l'argent pour Grousset et Bonnet, la drôle d'aventure de Ndoye Brouard.. Le résumé de la deuxième journée

Publié Mis à jour
Le résumé du 12 août
Francetv
Article rédigé par
France Télévisions

De l'argent, de l'argent et du bronze : la délégation française a rajouté trois breloques à son compteur, vendredi, lors de la deuxième journée des championnats d’Europe de natation à Rome.

L’équipe de France a terminé la deuxième journée des championnats d’Europe de natation à Rome avec trois nouvelles médailles, ce vendredi 12 août. Maxime Grousset a terminé à la deuxième place en finale du 50 mètres papillon en 22’’97, juste derrière l’Italien Thomas Ceccon en 22’’89. Dans la même journée, le Tricolore a réussi à se qualifier en finale du 100 mètres nage libre. L’équipe de France féminine de natation artistique a remporté de son côté une deuxième médaille de bronze, sur l’épreuve Highlights, 24 heures après celle obtenue lors de l’épreuve technique.

Bonnet en argent

Cette journée a aussi vu le retour au premier plan de Charlotte Bonnet. La protégée de Philippe Lucas a pris la médaille d’argent sur le 100 mètres nage libre en 53’’62 juste derrière la Néerlandaise Marrit Steenbergen (53’’24). Une finale où Béryl Gastaldello a pris la septième place (54’’83). En tête après la première moitié de course, Bonnet n’a pas réussi à converser son avance.

Cette journée a été marquée par le départ raté du Français Yohann Ndoye Brouard lors des demi-finales du 200 mètres dos. Au moment de prendre son élan, le cale-pied du tricolore a lâché. Le Français de 21 ans a eu le droit de recourir sa demi-finale et il a réalisé un temps canon en 1’56’’39, le deuxième meilleur chrono des demi-finales.

Marie Wattel a réussi à se hisser, sans problème, en finale du 50 mètres papillon en remportant sa demi-finale (25’’63). Lors de la dernière épreuve de la journée, le relais 4 x 100 mètres quatre nages mixte, la France a pris la sixième place de la finale, un résultat décevant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.