Mort de Diego Maradona : le dernier adieu des Argentins à leur idole

Les obsèques de Diego Maradona ont eu lieu jeudi 26 novembre, au lendemain de son décès. De nombreuses personnes étaient présentes devant le cimetière où il a été inhumé.

C'est dans un cimetière de Buenos Aires (Argentine), où reposent déjà plusieurs membres de sa famille, que Diego Maradona a été inhumé jeudi 26 novembre, au lendemain de son décès des suites d'un arrêt cardiaque. Le convoi funéraire a été accueilli par une foule importante, qui tenait à rendre hommage à la mémoire de son icône. "C'est, en quelque sorte, une part de leur histoire que les Argentins enterrent ce jeudi," explique Ignacio Bornacin, envoyé spécial de France Télévisions, en direct sur place.

Un futur "lieu de pèlerinage"

500 policiers et des dizaines de motos ont été mobilisés afin d'éviter les débordements le long du cortège. "Diego n'est pas mort, il vit dans le cœur des Argentins," ont chanté les fans présents devant le cimetière, comme le raconte le journaliste. "Nul doute que ce cimetière deviendra un lieu de pèlerinage incontournable pour tous les fans de football du monde entier."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le peuple argentin a rendu un dernier hommage à Diego Maradona, le 26 novembre 2020 à Buenos Aires.
Le peuple argentin a rendu un dernier hommage à Diego Maradona, le 26 novembre 2020 à Buenos Aires. (RONALDO SCHEMIDT / AFP)