Mort de Diego Maradona : l'Argentine bouleversée par la disparition de son idole

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Mort de Diego Maradona : l'Argentine bouleversée par la disparition de son idole
Article rédigé par
Mathilde Guillaume, Patricia Loison - franceinfo
France Télévisions

Survenu mercredi 25 novembre, le décès de Diego Maradona a engendré un immense chagrin en Argentine, où il était adulé par tous.

Tout le monde savait que l'état de santé de Diego Maradona était fragile. Et l'annonce de sa mort des suites d'un arrêt cardiaque, mercredi 25 novembre, a plongé l'Argentine dans un immense chagrin. "Les Argentins pensaient que Maradona était immortel alors personne, ici, n'était préparé à son décès," rapporte mercredi soir depuis Buenos Aires, Mathilde Guillaume, correspondante de France Télévisions. "Nous avons entendu des cris de douleur résonner dans la ville. Sur les plateaux de télévision, journalistes et commentateurs sont encore sous le choc. L'un d'eux a même fondu en larmes en direct."

"Maradona a incarné l'Argentine"

Trois jours de deuil ont d'ailleurs été décrétés par le gouvernement argentin, ce qui n'étonne pas Gaspard Estrada. "C'est une page qui se tourne," souffle le politologue dans le 23h mercredi soir. "Maradona a incarné l'Argentine aux yeux du monde entier, rappelle Pascal Boniface, invité du 23h lui aussi. C'était sans doute l'Argentin dont ses compatriotes étaient le plus fiers."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.