Mort de Diego Maradona : "Des centaines de milliers d'Argentins expriment leur désarroi", selon Gaspard Estrada

Le décès de Diego Maradona, survenu mercredi 25 novembre, a plongé le peuple argentin dans un état de profonde tristesse.

Des funérailles dignes de celles réservées à un chef d'État. C'est bien ce à quoi Diego Maradona, qui s'est éteint mercredi 25 novembre à l'âge de 60 ans, a eu droit jeudi 26 novembre. Avant d'être inhumé en fin de journée, son cercueil a été accueilli dans la Casa Rosada, le siège du pouvoir exécutif argentin. De nombreux fans éplorés du Pibe de Oro ont ainsi eu la possibilité de lui dire au revoir. "C'était une idole, et c'est cette adoration qui a poussé des centaines de milliers d'Argentins à exprimer leur désarroi," analyse Gaspard Estrada, directeur exécutif de l'Opalc (Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes).

Le président argentin touché par Emmanuel Macron

Les hommages ont afflué du monde entier. Emmanuel Macron, notamment, a publié un communiqué de presse jeudi 26 novembre. "Visiblement, Alberto Fernandez, le président argentin, a été très touché par ce geste de son homologue français," affirme le politologue, invité sur le plateau du 23h de franceinfo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une foule impressionnante aux abords du palais présidentiel argentin pour rendre un dernier hommage à Diego Maradona jeudi 26 novembre 2020 à Buenos Aires.
Une foule impressionnante aux abords du palais présidentiel argentin pour rendre un dernier hommage à Diego Maradona jeudi 26 novembre 2020 à Buenos Aires. (LEANDRO BLANCO / TELAM / AFP)