VIDEOS. JO 2016 : les 5 moments de la cérémonie d'ouverture qu'il ne fallait pas rater

La ville de Rio de Janeiro a ouvert les premiers Jeux olympiques de l'histoire de l'Amérique du Sud, vendredi, au mythique stade Maracana.

L\'ancien athlète brésilien Vanderlei Cordeiro allume la vasque olympique, lors de la cérémonie d\'ouverture des Jeux olympiques, le 5 août à Rio.
L'ancien athlète brésilien Vanderlei Cordeiro allume la vasque olympique, lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, le 5 août à Rio. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Hymne brésilien en acoustique, défilé d'écoles de samba et présentation des 207 délégations d'athlètes... Les Jeux olympiques de Rio, les premiers de l'histoire à être organisés sur le continent sud-américain, se sont ouverts, vendredi 5 août, par une ode à la musique brésilienne, dans l'antre du stade Maracana.

Si vous n'avez pas pu suivre l'événement, voici les cinq moments incontournables de la cérémonie, à revoir en vidéos.

Le défilé du top model Gisèle Bündchen

FRANCETV INFO

Au son de la célèbre chanson composée par le carioca Tom Jobin, The Girl from Ipanema, le top model brésilien a traversé le terrain du Maracana, sans un mot, comme sur un podium.

L'apparition de l'ancienne top-modèle avait fait naître une polémique, quand la presse brésilienne a évoqué des rumeurs selon lesquelles elle jouerait un simulacre d'agression par un enfant. Mais les organisateurs ont affirmé par la suite, qu'il "n'y aurait pas de scène de vol" dans le spectacle.

L'entrée de la délégation française menée par Teddy Riner

Quatre ans qu'ils attendaient ça. La délégation française a défilé en 77e position dans le stade Maracana de Rio (Brésil), lors de la cérémonie d'ouverture. Les Français sont apparus vers 2h40 du matin (heure française) sur la piste, emmenés par leur porte-drapeau Teddy Riner, dans une délégation regroupée, tous sports mélangés, collectifs et individuels.

Les Bleus sont venus en nombre, avec 396 sportifs dans la délégation, dont 228 hommes et 168 femmes.

L'entrée émouvante de la délégation des réfugiés

Deux nageurs syriens, deux judokas congolais, cinq athlètes sud-soudanais et un marathonien éthiopien sont présents à Rio cette année, sous la bannière olympique. Par la présence de cette délégation de sportifs réfugiés, le CIO a souhaité envoyer "un message d'espoir à tous les réfugiés de la planète", et permettre "au monde de mieux se rendre compte de l'ampleur de cette crise", a déclaré Thomas Bach, son président.

Le président brésilien Michel Temer, hué par le public

FRANCETV INFO

"Après ce merveilleux spectacle, je déclare ouverts les Jeux olympiques de Rio" a lancé le président brésilien par intérim, Michel Temer, peu avant l'allumage de la vasque olympique.

Si la déclaration se voulait solennelle, elle a été huée par une importante partie du public du stade Maracana. De nombreux Brésiliens reprochent au président par intérim du pays l'actuelle crise économique et politique dans laquelle le pays est embourbé.

Le Brésilien Vanderlei Cordeiro allume la vasque olympique

Cette vidéo n'est plus disponible

Point d'orgue de la cérémonie d'ouverture des Jeux, l'ancien marathonien brésilien Vanderlei Cordeiro a allumé la vasque olympique dans un stade du Maracana bouillant. La flamme est d'abord entrée dans le stade, portée par le triple vainqueur de Roland-Garros Gustavo Kuerten. Elle a ensuite été amenée jusqu'à la vasque par Cordeiro, médaillé de bronze à Athènes en 2004, après que le "roi" Pelé y a renoncé en invoquant des raisons de santé.