Une rameuse allemande, petite amie d'un néonazi, se retire des JO

Selon le quotidien allemand "Die Welt", elle a quitté le village olympique en raison de sa relation avec un membre d'un parti d'extrême droite.

L\'équipe féminine d\'aviron allemande aux JO de Londres, le 31 juillet 2012. Nadja Drygalla est la quatrième en partant de la droite.
L'équipe féminine d'aviron allemande aux JO de Londres, le 31 juillet 2012. Nadja Drygalla est la quatrième en partant de la droite. (ARMANDO FRANCA / AP /SIPA )

Elle a préféré se retirer de la compétition. La rameuse allemande Nadja Drygalla a quitté le village olympique des JO de Londres, a annoncé vendredi 3 août le Comité olympique allemand (DOSB).

En cause, sa relation sentimentale avec Michael Fischer, chef d’un groupe néonazi de Rostock ayant représenté le NPD, principal parti d’extrême droite en Allemagne lors des dernières élections au Parlement régional, avance le quotidien Die Welt (lien en allemand), cité par Rue89

Mais le DOSB n'a pas voulu donner de détails sur le départ de l'athlète de 23 ans. "Nadja Dragylla a indiqué qu'elle allait quitter le village olympique pour ne pas peser sur l'équipe olympique", a déclaré Michael Vesper, le chef de mission de la délégation allemande.