Jeux Olympiques : Laëtitia Payet, maman et judoka

Pour certains sportifs, participer aux Jeux olympiques relève du parcours du combattant. Il faut s'entraîner dur, mais aussi travailler et trouver de l'argent pour tout financer.

France 2

Elle parle d'elle, cherche à séduire pour collecter de l'argent sur internet. Préparer les JO cela a un prix, sa cagnotte de 2 000 euros est presque remplie. Le reste de l'année, Laëtitia Payet reçoit 1 500 euros de son club, rien de sa fédération. Pourtant à 30 ans, son palmarès est conséquent : championne d'Europe junior, championne du monde par équipe et en souvenir, ce combat il y a quatre ans. Pour ses premiers JO à Londres, elle s'incline au deuxième tour.

Travail, judo, famille

En plus de ses appels au don sur internet, Laetitia Payet travaille un à deux jours par semaine comme assistante dans le milieu immobilier, elle est l'exemple du sportif de l'ombre. Laetitia passe l'essentiel de son temps sur ce tatami. Après la naissance de sa fille, elle a bataillé avec ses entraîneurs pour revenir au niveau, trois à quatre heures d'entrainement par jour. Travail, judo, famille, pour elle les journées sont toujours trop courtes.

Le JT
Les autres sujets du JT