SOTCHI | Le bilan des Bleus, mitigé à mi-parcours

Au terme de la première semaine de compétition, le bilan des Français est mitigé. Si Martin Fourcade – et le biathlon – ont ramené leur lot de médailles à la France, le reste des Bleus n'a pas encore été à la hauteur. A commencer par Jason Lamy Chappuis et Alexis Pinturault.

(Marko Djurica Reuters)

Un homme seul devant et tous derrière. Avec deux médailles
d'or, Martin Fourcade tire l'équipe de France olympique vers le haut. Le
Français survole le biathlon en dépit d'une première épreuve, le sprint, ratée. Mais
lors de la poursuite et de l'individuel (20
km) il s'est rattrapé empochant haut la main deux
médailles. Une poursuite qui a également réussi à un autre Français,
Jean-Guillaume Beatrix, médaillé de bronze.

La quatrième médaille de ces jeux, le bronze, est pour
Coline Mattel. L'histoire retiendra qu'elle est devenue l'une des trois
premières à grimper sur un podium olympique. C'est en effet la première fois
que cette épreuve du saut à ski féminin était organisée aux JO. Un saut
magnifique donc pour entrer dans la légende.

Des leaders pas (encore) à leur niveau

En revanche, d'autres, qui étaient attendus, n'ont pour
l'instant pas tenu leurs rangs. Il est arrivé en super favori du combiné
nordique mais n'a fini qu'à une triste 35e place. Jason Lamy Chappuis a
complètement manqué sa compétition. La faute à un manque de forme dans le ski
de fond. Jason Lamy Chappuis a également été pénalisé par une erreur des
techniciens de l'équipe de France qui ont manqué le fartage de ses skis. Alexis
Pinturault visait également une médaille d'or en super-combiné. Pas de chance.
Après une descente très moyenne, il a manqué son slalom s'arrêtant à
mi-parcours après avoir enfourché une porte.

Enfin, si le biathlon masculin cartonne, ce n'est pas le cas
des filles. Même si elles ont été bien placées, aucune n'est encore montée sur
le podium. Cela pourrait être le cas en relais, mixte et femmes.

Vers un dimanche en or ?

Car, et c'est sans doute le point le plus positif de ces JO
pour les Bleus, tous les sportifs affichent pour le moment un état d'esprit
irréprochable. Dans la victoire comme dans la défaite, ils ont toujours été
présents pour répondre aux questions en se projetant à chaque fois vers
l'épreuve à venir.

Ce samedi risque toutefois d'être compliqué. Mis à part en
ski de fond (relais féminin), avec Anouck Faivre Picon et Aurore Jean, les chances de médailles françaises semblent limitées. Dimanche, en revanche, pourrait sourire aux Bleus avec le
retour, sur la piste d'un certain Martin Fourcade.