Cet article date de plus de quatre ans.

JO 2018 : une cérémonie mêlant spectacle, sport et politique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
JO 2018 : une cérémonie mêlant spectacle, sport et politique
Article rédigé par
France Télévisions

Le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Pyeongchang a été donné ce vendredi avec la cérémonie d’ouverture. Une cérémonie grandiose, placée sous le signe de la politique.

C’est donc officiellement parti pour deux semaines de JO à Pyeongchang, en Corée du Sud. Plus de 35.000 spectateurs ont assisté à une cérémonie d’ouverture grandiose. Un grand spectacle, mais l’histoire retiendra surtout le rapprochement des deux Corée, défilant sous le même drapeau blanc. Sur leurs vêtements, un seul mot : "Corée". La cérémonie avait commencé avec un message de paix, la chanson Imagine de John Lenon. Dans les tribunes, le président sud-coréen a serré la main de la sœur de Kim Jong-un, alors que les deux pays sont toujours en guerre.

Défilés "spéciaux"

Parmi les autres délégations, on retiendra l’image du porte-drapeau des îles Tonga, défilant torse nu, mais aussi la délégation des Bermudes avançant… en bermuda. Les athlètes russes ont, eux, défilé sous bannière olympique alors que la France a suivi Martin Fourcade. "Au début, j’ai eu un peu peur, en me disant ‘ça va me faire perdre de l’énergie’, et puis très vite j’ai transformé ça en réalisant qu’il y a quatre ans, j’avais eu du mal à rentrer dans la compétition et que finalement cette année le début de la compétition, c’était un peu ce soir", a déclaré le porte-drapeau français.

La patineuse star Kim Yuna a allumé la flamme, alors que deux hockeyeuses Coréennes, du Nord et du Sud, engagées dans la même équipe nationale, ont tenu la flamme ensemble.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.