JO 2018 : quels enjeux ?

Grand moment de sport, les Jeux Olympiques sont aussi le moyen de rapprocher des pays, comme ici en Corée. L’invité du Soir 3 week-end revient sur ces enjeux.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il a participé aux JO, a été ministre des Sports et est désormais conseiller spécial des futurs JO de Paris auprès de Valérie Pécresse. Jean-François Lamour, invité du Soir 3 week-end revient sur les enjeux qui caractérisent chaque olympiade. Une tribune souvent politique : "Le sport a sa place dans la société, donc dans la politique, surtout quand on voit l’effort qui est fait aujourd’hui de rassembler les deux Corée. C‘est ce que souhaite le président du CIO, une trêve olympique". De la communication certes, mais aussi un symbole. Jean-François Lamour précise que les tensions géopolitiques n’atteignent pas les sportifs en général : "On se concentre sur l’événement, la compétition et la médaille au bout".

Des JO responsables à Paris ?

L’occasion aussi pour l’ancien ministre de revenir sur les futurs JO à Paris en 2024. Plus de sept ans encore de préparation, avec deux modèles à suivre selon lui : ceux de Barcelone et Londres. "Pour moi, ce sont des Jeux exemplaires dans le sens où les deux villes ont été transformées grâce aux JO. Nous allons reproduire en sept ans le même dispositif à côté du stade de France avec le village olympique et la piscine olympique", précise-t-il, ajoutant qu’il faudrait faire "un effort" sur les transports.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les mascottes des Jeux olympiques et paralympiques sont exposées à Gangneung (Corée du Sud), le 31 octobre 2017.
Les mascottes des Jeux olympiques et paralympiques sont exposées à Gangneung (Corée du Sud), le 31 octobre 2017. (KIM HONG-JI / REUTERS)