JO 2016 : à la rencontre de l'homme au drapeau de Sarreguemines

Un drapeau bleu-blanc-rouge avec le nom de Sarreguemines (Moselle) s'affiche partout durant ces Jeux Olympiques. Un passionné de sport a décidé de mettre à l'honneur sa région de façon originale.

Cette vidéo n'est plus disponible

Sur le passage des cyclistes, au départ de la compétition de nage libre, derrière Teddy Riner ou les champions de saut à la perche, c'est la star de ces JO : Sarreguemines. Une petite ville de Moselle de 23 000 habitants est désormais célèbre dans le monde entier grâce à cet homme : Cédric Schramm. Un agent de la SNCF qui s'est lancé ce drôle de défi. "Ça fait plusieurs années que je vais sur les grandes compétitions d'athlétisme, des matchs de foot ou des compétitions de ski en hiver. Mes amis me disaient c'est bien, mais on ne te voit jamais alors j'ai pensé à la banderole", explique l'ambassadeur de Sarreguemines.

Citoyen d'honneur

Ce supporter en est à ses quatrièmes JO. Il économise depuis deux ans pour vivre son rêve olympique à Rio (Brésil). Son rôle d'ambassadeur, c'est du sérieux. Depuis le début des Jeux, on l'arrête dans la rue, le métro et à la fin des compétitions. Et pourquoi pas inspirer d'autres supporters au message plus explicite comme cette jeune femme qui a écrit sur son drapeau français "Recheche stage droit du sport". Le maire de Sarreguemines attend son citoyen d'honneur dès son retour. En attendant, cet après-midi, ce passionné de triathlon sera sur la plage de Copacabana et une chose est sûre, vous le reconnaîtrez.

Le JT
Les autres sujets du JT