Cet article date de plus de quatre ans.

Jeux paralympiques : ce qu'il faut retenir côté français

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
jeux para rio
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Rio de Janeiro en a fini avec les Jeux. La flamme rallumée il y a dix jours au début des épreuves paralympiques s'est éteinte dimanche 18 septembre. La France ramène 28 médailles, dont neuf titres, et beaucoup de souvenirs.

À Rio de Janeiro, les Français ont souvent explosé de joie. Fabien Lamirault, qui a perdu l'usage de ses jambes dans un accident, remporte deux médailles d'or, l'une en individuel, l'autre par équipe. En athlétisme, Marie-Amélie Le Fur, amputée de la jambe gauche,  a réussi l'exploit de gagner le saut en longueur et de remporter l'or et le bronze sur la piste. "Le handicap est quelque chose de secondaire. On a des athlètes à part entière. On s'est entraîné pour aller gagner des médailles, c'est ce qu'il faut retenir", déclare la Vendômoise.

Martinet a ouvert le bal

On retiendra aussi les médailles d'or de Nantenin Keita en athlétisme, de Damien Seguin en voile, du double tricolore en tennis fauteuil et des trois mousquetaires à l'épée. C'est la judokate malvoyante Sandrine Martinet qui a offert à la France sa première Marseillaise. Pour les Bleus, la moisson a été belle aux Jeux paralympiques : neuf médailles d'or, cinq d'argent et quatorze de bronze.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.